NOUVELLES
17/06/2019 16:14 EDT | Actualisé 17/06/2019 20:58 EDT

Des coups de feu dans la parade des Raptors

Deux personnes ont été blessées, indique la police de Toronto.

Icon Sportswire via Getty Images

Des partisans des Raptors paniqués ont fui une place au centre-ville de Toronto, lundi, après le signalement de coups de feu durant le rassemblement massif célébrant la victoire historique de l’équipe au championnat de la NBA.

Les festivités ont été suspendues après qu’un des hôtes eut alerté la foule de l’urgence et exhorté le public à rester calme. Les activités sur la scène ont vite repris alors même que des dizaines de partisans couraient dans plusieurs directions au sud de la place. Un porte-parole de la Ville de Toronto, Brad Ross, a estimé que plus d’un million de personnes avaient envahi les alentours du square Nathan-Phillips.

La police a déclaré que quatre personnes avaient été blessées dans la fusillade, sans que leur vie soit en danger. Trois suspects ont été arrêtés et des armes à feu récupérées, a indiqué la police.

Certaines personnes dans la foule ont dit n’avoir entendu aucun coup de feu, affirmant s’être précipitées hors du secteur dans un mouvement de panique.

 

Une femme de 25 ans a relaté qu’elle écoutait les discours lors du rassemblement lorsque des amis l’ont poussée de côté. “Nous avons commencé à nous esquiver”, a-t-elle affirmé. “Nous avons été coincés.”

Mike Mudidi a indiqué qu’il participait aux célébrations lorsqu’il a entendu crier derrière lui que quelqu’un avait sorti une arme à feu. Il a dit être resté figé lorsque des gens ont commencé à courir dans tous les sens. “Ensuite, j’ai attrapé les mains de mes amis et j’ai couru”, a-t-il déclaré, soulignant qu’il n’était pas blessé, mais en état de choc.

Des parents ont essayé de protéger leurs enfants, certains retirant les bébés des poussettes pour les transporter en sécurité. Certaines mères rassemblées derrière l’hôtel de ville pleuraient après avoir été séparées de leurs enfants.

D’autres dans la foule ont dit avoir perdu leurs chaussures et leur sac en se précipitant pour quitter la place. Certains ont appelé des proches pour les rassurer. D’autres demeurés sur place se sont blottis près des piliers du square Nathan-Phillips, alors même que l’équipe et plusieurs dignitaires, dont le premier ministre Justin Trudeau, étaient sur scène. La cérémonie s’est terminée peu de temps après.

Les partisans avaient passé plusieurs heures sur la place à attendre que l’équipe arrive pour un défilé de victoire qui avait débuté en matinée. Le site débordait rapidement de spectateurs de tous âges et la police s’employait à empêcher plus de monde d’entrer sur la place qui, selon la ville, était au maximum de sa capacité.

VOIR AUSSI: