NOUVELLES
12/06/2019 11:40 EDT | Actualisé 12/06/2019 11:57 EDT

Mondial: Kaylyn Kyle reçoit des menaces de mort pour avoir critiqué l'équipe américaine

L'analyste de TSN a fait part de son mécontentement après les célébrations des Américaines dans une victoire de 13-0 face à la Thaïlande.

Mike Hewitt - FIFA via Getty Images

GRENOBLE, France - L’ex-joueuse canadienne Kaylyn Kyle a déclaré qu’elle avait reçu des menaces de mort après avoir critiqué à la télévision l’attitude des Américaines après leurs buts lors de leur écrasante victoire de 13-0 contre la Thaïlande à la Coupe du monde de soccer féminin en France.

Il s’agissait de l’écart le plus important de l’histoire du tournoi. Et les Américaines, qui sont les favorites, n’ont pas célébré leurs filets de manière sobre alors qu’elles entamaient la défense de leur titre.

Après avoir porté la marque à 9-0 à la 79e minute de jeu mardi soir à Reims, la capitaine Megan Rapinoe a étendu ses bras pour imiter les ailes d’un avion, avant d’effectuer un tourniquet et de glisser au sol. Elle a ensuite donné des coups de pied vers le ciel, avant de poursuivre sa célébration avec les joueuses sur le banc américain.

“Nous avons du respect pour toutes nos adversaires, mais c’est la Coupe du monde”, a déclaré Rapinoe un peu plus tard.

Ce résultat à sens unique a suscité un débat sur la nécessité d’étoffer une avance - le différentiel de buts peut être déterminant pendant la phase de groupes d’un tournoi -, et les célébrations des Américaines tandis que l’écart se creusait.

Kyle, qui est analyste pour le réseau TSN pendant le tournoi, a sévèrement critiqué l’attitude des Américaines après chacun de leurs buts.

“Nous, les Canadiennes, ne penserions jamais à agir de la sorte... C’est un manque de respect, c’est irrespectueux, a noté Kyle, qui a pris sa retraite en 2017, en ondes. Je dois lever mon chapeau aux Thaïlandaises, qui ont su garder la tête haute.”

Kyle a ensuite mentionné sur les réseaux sociaux que ses commentaires avaient provoqués des menaces de mort à son endroit.

“Aux gens qui m’envoient des menaces de mort, laissez-moi faire une MISE AU POINT!, a-t-elle écrit sur son compte Twitter officiel. Je n’ai jamais dit qu’il fallait limiter le nombre de buts qu’on peut marquer en Coupe du monde!!! JE VOUS RECOMMANDE DE REGARDER MON INTERVENTION AU COMPLET! J’ai dit exactement le contraire. C’EST LA COUPE DU MONDE. On doit marquer le plus de buts possible, et ne levez jamais le pied!

“J’ai toutefois dit que les célébrations de l’équipe américaine étaient excessives et irrespectueuses lorsque le pointage a atteint 8-0. Tout le monde a le droit à son opinion à 100 pour cent, mais s’il vous plaît arrêtez les menaces de mort!”

Kyle a ajouté que ce gazouillis serait son dernier commentaire dans cette histoire.

Une autre analyste à TSN, Clare Rustad, qui a également représenté le Canada sur la scène internationale, et la milieu de terrain canadienne Diana Matheson, qui a raté le tournoi en raison d’une blessure, ont aussi critiqué l’attitude des Américaines. Elles ont aussi souligné l’importance du différentiel de buts en phase de groupes.

À voir aussi sur la Coupe du monde: