NOUVELLES
30/01/2021 10:00 EST

Coronavirus: la pandémie dans le monde

Voici les derniers faits marquants à propos de l'épidémie de COVID-19.

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de COVID-19 dans le monde.

L’OMS à Wuhan: hôpital et expo 

Premier hôpital à avoir accueilli des malades de la COVID et exposition de propagande: les experts de l’OMS en Chine ont enchaîné samedi les visites à Wuhan, au deuxième jour de leur enquête de terrain sur l’origine du coronavirus.

Cette visite de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) est ultra-sensible politiquement pour Pékin, accusé d’avoir tardé à réagir face aux premiers cas de COVID signalés fin 2019 dans l’immense métropole du centre de la Chine.

Fermeture des frontières allemandes 

L’Allemagne interdit à partir de ce samedi les entrées sur son territoire par voie terrestre, maritime et aérienne de personnes venant de cinq pays fortement touchés par les différents variants de la COVID-19.

Cette décision, valable jusqu’au 17 février dans un premier temps, concerne le Royaume-Uni, l’Irlande, le Brésil, le Portugal et l’Afrique du Sud.

Nouvelles restrictions en France 

La France va fermer à partir de dimanche ses frontières aux pays extérieurs à l’Union européenne, «sauf motif impérieux», afin d’essayer de freiner la propagation de l’épidémie.

Le gouvernement a également décidé de fermer dès ce dimanche les centres commerciaux non-alimentaires de plus de 20 000 m2 et de renforcer les jauges de fréquentation dans toutes les grandes surfaces.

Semi-confinement allégé à Oslo 

Le gouvernement norvégien a annoncé samedi la levée de plusieurs mesures de semi-confinement à Oslo et sa région, prises le weekend dernier après la détection de cas du variant britannique du coronavirus dans une localité proche de la capitale.

L’UE instaure un contrôle des exportations des vaccins 

Critiquée pour la lenteur des vaccinations, l’UE impose à partir de samedi des garde-fous aux exportations de vaccins anti-Covid pour garder le contrôle des doses qui lui sont destinées, un dispositif dénoncé par l’OMS.

Elle a toutefois renoncé à y inclure l’Irlande du Nord, après les critiques britanniques lui reprochant de compromettre les accords passés dans le cadre du Brexit.

La Saint-Valentin à New York 

Les restaurants new-yorkais, qui ne pouvaient plus servir de clients en intérieur depuis mi-décembre, devraient pouvoir rouvrir pour la Saint-Valentin, le 14 février, grâce au recul de la pandémie, a annoncé vendredi le gouverneur Andrew Cuomo.

Les nouveaux cas de COVID et les hospitalisations sont en baisse depuis deux semaines aux États-Unis, même si le nombre total de cas positifs quotidiens est encore plus important qu’à l’été.

Vaccin chinois pour le Pérou 

Un premier lot d’un million de doses du vaccin du laboratoire chinois Sinopharm contre la COVID-19 arrivera à Lima le 9 février, et permettra d’immuniser 500 000 personnes, a annoncé le gouvernement péruvien. Ce lot fait partie d’un achat total de 38 millions de doses, dont le reste devrait arriver avant le second semestre.

Plus de 2,2 millions de morts 

La pandémie a fait plus de 2,2 millions de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles, samedi à 11H00 GMT. Plus de 102 millions de cas d’infection ont été diagnostiqués.

Les États-Unis sont le pays comptant le plus de morts (436 810), suivis du Brésil (222 666), du Mexique (156 579), de l’Inde (154 147) et du Royaume-Uni (104 371).

Le nombre de victimes à l’échelle mondiale est globalement sous-évalué. Il se fonde sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé.