NOUVELLES
06/04/2020 15:54 EDT | Actualisé 06/04/2020 23:26 EDT

Coronavirus: une infirmière américaine revient sur sa vidéo virale

La chaîne CBS a dû clarifier les faits présentés dans la vidéo d'Imaris Vera, une infirmière de Chicago.

MISE À JOUR: Cet article a été modifié à la suite de corrections apportées par la chaîne américaine CBS sur la vidéo originale. 

«Laissez-moi me protéger». Alors que le nombre des patients atteints du coronavirus et de décès ne cessent d’augmenter aux États-Unis, Imaris Vera, une infirmière à l’hôpital Northwestern Medicine Central DuPage à Winfield (Chicago) a fait jaser dans les dernières heures avec une vidéo virale relayée par la chaîne américaine CBS, vidéo dans laquelle elle déplore le manque de moyens de protection dans les hôpitaux pour faire face à l’épidémie. 

Le 30 mars, en arrivant à l’hôpital, l’infirmière en soins intensifs aurait découvert que son unité avait été transformée en unité de COVID-19, l’infirmière devait donc se charger des patients atteints du coronavirus, comme elle l’a raconté sur Instagram.

Dans cette vidéo, elle affirmait d’abord que les personnes en première ligne dans la lutte contre la maladie n’étaient pas protégées. «Aucune infirmière n’est équipée de masques, ni même de masques chirurgicaux dans le hall, alors que nous sommes toujours en contact», déclarait l’infirmière dans la vidéo.

Or, son témoignage est maintenant contesté alors que CBS a fait savoir lundi que cette affirmation était en fait exagérée. Imaris Vera a en effet concédé qu’elle avait bien accès à un masque dans les chambres des patients, mais qu’elle n’était pas autorisée à le porter à l’extérieur de la chambre.


À VOIR AUSSI: Coronavirus aux États-Unis : «Un moment comme Pearl Harbor» mais dans tout le pays