DIVERTISSEMENT
29/10/2019 10:54 EDT

Voici pourquoi Hubert Lenoir et sa copine ont exhibé leurs mamelons au Gala de l’ADISQ

Il y a le geste, puis il y a l'intention...

Paméla Lajeunesse

Hubert Lenoir et sa douce moitié, Noémie D. Leclerc, ont défilé sur le tapis rouge du Gala de l’ADISQ, ce dimanche 27 octobre, en révélant tous deux un mamelon fleuri.

Jusqu’ici, rien d’inhabituel pour le jeune artiste, qui nous a habitués à des sorties publiques qui sortent de l’ordinaire au cours des deux dernières années.

Hubert Lenoir est néanmoins revenu sur ce choix vestimentaire, ce lundi 28 octobre, en sous-entendant le raisonnement derrière celui-ci.

L’artiste a partagé des photos de la soirée sur ses réseaux sociaux (ainsi qu’un gros plan de son accessoire dentaire et deux vidéos d’individus passant la balayeuse), mais aussi une capture d’écran de la définition du mouvement Topfreedom in Canada, telle que nous la retrouvons sur Wikipédia.

Ce mouvement cherche à lutter contre l’interprétation des lois sur l’indécence, lesquelles peuvent considérer les seins d’une femme comme indécents, faisant par conséquent de leur exhibition en public un délit.

Au Canada, la loi relative à la décence publique est appliquée en vertu des articles 173 et 174 du Code criminel,  dans la section relative aux infractions d’ordre sexuel, aux actes contraires aux bonnes moeurs et aux inconduites.

Toutefois, la notion de nudité est définie très sommairement, et peut donc être interprétée de différentes façons par les tribunaux.

La loi comme telle est rarement appliquée à la lettre, car il y a aussi une question de contexte. Et si des accusations sont déposées, c’est généralement en conjonction avec d’autres infractions.

Notons également qu’une poursuite pour ce type d’infraction ne peut être engagée sans le consentement du procureur général.

À voir également: