NOUVELLES
17/08/2020 08:00 EDT

Voici ce qu'il faut savoir sur la convention démocrate

Le rassemblement du Parti démocrate sera très différent des années précédentes à cause du coronavirus.

Maxime Bourdeau/Le HuffPost avec AFP
Plusieurs personnalités influentes du Parti démocrate prendront la parole (virtuellement) durant la convention.

La convention organisée par le comité national du Parti démocrate pour la présidentielle 2020 s’ouvre ce lundi 17 août, après plusieurs reports et changements de programme dus à la pandémie de coronavirus.

La ville de Milwaukee, dans le Wisconsin, accueille la convention, mais Joe Biden, le vice-président de Barack Obama, acceptera finalement sa nomination depuis chez lui, dans le Delaware. Le candidat a annoncé mardi qu’il choisissait la sénatrice californienne Kamala Harris pour être sa vice-présidente, après un processus de sélection qui a traîné en longueur. Parmi les colistiers potentiels, on comptait de nombreuses femmes de couleur et figures politiques de premier plan.

Ce ticket historique surfe sur le message de campagne, qui pointe la responsabilité de Donald Trump dans les crises traversées par le pays. Harris a qualifié l’année 2020 de période aux “conséquences majeures pour l’Amérique”. “Voilà ce qui arrive quand on élit un type qui n’est pas à la hauteur”, a déclaré mercredi la sénatrice, lors de sa première apparition aux côtés de Joe Biden en tant que colistière.

Maintenant que la convention a subi une transformation radicale (l’amphithéâtre bondé a été remplacé par un rassemblement virtuel), voici ce qu’il faut savoir.

BRYAN R. SMITH/Getty Images
Un panneau annonce la convention démocrate au Wisconsin Center, centre névralgique d’un événement devenu principalement virtuel.

Quand et où?

La convention démocrate débute le lundi 17 et se terminera le jeudi 20. L’événement était à l’origine prévu pour la semaine du 13 juillet, mais il a été reporté en raison de la pandémie. Il est maintenant programmé une semaine avant la convention républicaine, qui aura lieu du 24 au 27 août.

Au moment de l’annonce du report, Joe Biden avait déclaré à la chaîne MSNBC qu’il était “difficile d’envisager” le maintien de la convention en juillet et ajouté que les responsables démocrates devaient ”écouter les scientifiques”, c’est-à-dire éviter les grands rassemblements à cause du coronavirus.

La convention, qui était censée se tenir au Fiserv Forum (17 000 places), a finalement été transférée au Wisconsin Center. Ce nouveau lieu dispose d’une salle de spectacle de 4500 places et d’un amphithéâtre pouvant accueillir 12 000 personnes. Il fera office de centre névralgique de la convention, même si l’immense majorité des orateurs ne s’exprimeront pas en présentiel.

Les discours les plus importants seront retransmis de 21h à 23h, heure locale (22h à minuit au Québec), quatre soirs d’affilée, mais il y aura aussi des événements en journée à partir de 9 heures (10h au Québec). La convention sera diffusée sur le site du comité démocrate et les principales chaînes américaines, réseaux sociaux et services de streaming.

Que se passe-t-il habituellement à la convention?

La convention quadriennale pour la nomination du candidat à la présidence attire en général des dizaines de milliers de délégués, de cadres du parti et de journalistes qui affluent dans la ville accueillant l’événement.

Pendant quatre jours, divers événements et réunions politiques permettent de définir le projet présidentiel du parti. Les délégués et super délégués se rassemblent pour nommer officiellement les candidats à la présidence et la vice-présidence. Les personnes présentes réagissent aux discours les plus notables par des exclamations enthousiastes et des applaudissements.

Joe Biden a obtenu le soutien d’un nombre suffisant de délégués pour être nommé en juin, après les primaires dans les différents États. 

CAROLYN KASTER/ASSOCIATED PRESS
Hillary Clinton, candidate à la présidence, salue le public en montant sur scène le dernier jour de la convention démocrate, à Philadelphie, le 28 juin 2016.

En quoi sera-t-elle différente cette année?

La convention sera presque entièrement virtuelle du fait des mesures sanitaires destinées à protéger les participants.

En juin, on a demandé aux délégués de ne pas se rendre à la convention, et les organisateurs ont récemment annoncé qu’aucun intervenant extérieur ne ferait le trajet jusqu’à Milwaukee. Les intervenants prononceront leur discours à distance, depuis les quatre coins du pays, et des milliers de délégués ont déjà voté par courriel pour la nomination du candidat.

Le changement le plus significatif sera probablement l’absence de Joe Biden lui-même: le candidat ne sera pas présent à Milwaukee pour accepter sa nomination. Les cadres du parti indiquent avoir pris cette décision en raison du coronavirus.

“La convention qui s’annonce est différente de ce que nous avions imaginé. Beaucoup de choses ont changé depuis un an. La seule chose qui n’a pas changé, c’est la volonté des démocrates de faire passer la santé et la sécurité avant tout”, a souligné le gouverneur du Wisconsin, le démocrate Tony Evers, lorsque Joe Biden a annoncé sa décision d’accepter sa nomination à distance.

“Aujourd’hui plus que jamais, les élus se doivent de montrer l’exemple. Joe fait partie de ces gens-là. C’est le président qu’il nous faut”, a-t-il poursuivi. “Je sais qu’il continuera à être présent au Wisconsin, d’une manière ou d’une autre, et j’ai hâte que nous fassions ensemble tout ce que nous pouvons pour l’emporter dans le Wisconsin.”

Que se passera-t-il chaque soir?

Les organisateurs ont choisi des thèmes qui guideront la programmation des quatre soirées de la convention (“Nous, le peuple”, “L’importance de bien diriger”, “Renforcer notre unité” et “La promesse de l’Amérique”), la thématique générale étant “Unir l’Amérique”.

“Le message que nous voulons faire passer est simple”, déclare la responsable de la programmation, Stephanie Cutter. “Joe Biden est le dirigeant fiable, compatissant et expérimenté dont l’Amérique a besoin aujourd’hui, afin de nous unir et de sortir ce pays des crises et du chaos constant générés par Donald Trump, et d’offrir à tous un meilleur avenir.”

Après une longue journée de réunions, le programme de la convention diffusé en première partie de soirée sera marqué par les discours de figures politiques influentes. Il y aura aussi un programme ‘officieux’ organisé par des associations qui militent pour des réformes politiques dans divers domaines.

Quels seront les intervenants?

La convention sera animée par divers intervenants de premier plan, avec notamment des activistes, des experts et des législateurs, dont certains des anciens concurrents de Joe Biden à l’investiture démocrate. Le comité démocrate a aussi prévu des temps de parole pour les chefs d’entreprise, les enseignants, les ouvriers et les professionnels de santé.

Kamala Harris prononcera un discours mercredi pour accepter sa nomination en tant que vice-présidente. Joe Biden, lui, interviendra jeudi, le dernier soir, pour accepter à son tour sa nomination en tant que candidat à la présidence.

Carlos Barria / reuters
Le futur candidat démocrate Joe Biden, et sa colistière, la sénatrice Kamala Harris, lors de leur première apparition ensemble le 12 août à Wilmington, dans le Delaware.

Voici le programme des interventions dans l’ordre communiqué par les organisateurs de la convention:

LUNDI

  • l’ex-première dame, Michelle Obama
  • le sénateur indépendant Bernie Sanders (Vermont)
  • la sénatrice Catherine Cortez Masto (Nevada)
  • le gouverneur Andrew Cuomo (État de New York)
  • la gouverneure Gretchen Whitmer (Michigan)
  • le député Jim Clyburn (Caroline du Sud)
  • le président de la Convention, le député Bennie Thompson (Mississippi)
  • la députée Gwen Moore (Wisconsin)
  • l’ex-gouverneur républicain John Kasich (Ohio)
  • le sénateur Doug Jones (Alabama)
  • la sénatrice Amy Klobuchar (Minnesota)

MARDI

  • l’ex-ministre de la Justice par intérim, Sally Yates
  • le chef de l’opposition au Sénat, Chuck Schumer (État de New York)
  • l’ex-secrétaire d’État, John Kerry
  • la députée Alexandria Ocasio-Cortez (État de New York)
  • la députée Lisa Blunt Rochester (Delaware)
  • l’ex-président Bill Clinton
  • la Dre Jill Biden

MERCREDI

  • la présidente de la Chambre des députés, Nancy Pelosi (Californie)
  • la sénatrice Kamala Harris (Californie), candidate à la vice-présidence
  • l’ex-secrétaire d’État et candidate à la présidence en 2016, Hillary Clinton
  • la sénatrice Elizabeth Warren (Massachussetts)
  • le gouverneur Tony Evers (Wisconsin)
  • la gouverneure Michelle Lujan Grisham (Nouveau-Mexique)
  • l’ex-députée Gabrielle Giffords (Arizona)
  • l’ex-président Barack Obama

JEUDI

  • l’ex-vice-président Joe Biden, candidat à la présidence
  • le sénateur Cory Booker (New Jersey)
  • le gouverneur Gavin Newsom (Californie)
  • la mairesse d’Atlanta, Keisha Lance Bottoms (Géorgie)
  • la sénatrice Tammy Baldwin (Wisconsin)
  • la sénatrice Tammy Duckworth (Illinois)
  • le sénateur Chris Coons (Delaware)
  • La famille Biden

Cet article, publié sur le HuffPost américain, a été traduit par Iris Le Guinio et Bamiyan Shiff pour Fast ForWord.

À VOIR: Biden et Harris lancent leur candidature commune

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!