DIVERTISSEMENT
09/01/2020 09:16 EST

Un juge brésilien ordonne à Netflix de retirer un film montrant un Jésus gai

Certains ont qualifié la satire de blasphème et ses créateurs ont été la cible d’une attaque à la bombe...

Netflix

Un juge brésilien a ordonné à Netflix, ce mercredi 8 janvier, de retirer un film de son service de visionnement en continu, où l’on présente Jésus comme étant homosexuel.

Certains ont qualifié la satire de blasphème et ses créateurs ont été la cible d’une attaque à la bombe.

La décision du juge Benedicto Abicair, rendue à Rio de Janeiro, survient à la suite d’une requête déposée par un organisme catholique brésilien qui plaidait que le film The First Temptation of Christ portait préjudice à «l’honneur de millions de catholiques».

Ce film, spécialement réalisé pour la période de Noël, a été produit par la boîte Porta dos Fundos, dont les bureaux ont été la cible d’un attentat à la bombe à la veille de Noël.

Netflix a fait savoir à l’Associated Press qu’elle ne commenterait pas la décision du tribunal.


Porta dos Fundos a aussi refusé de commenter la décision du juge qui vient renverser un précédent jugement ayant rejeté la demande de censure du film.

Dans sa décision, le juge Abicair affirme que le retrait du film n’est «pas seulement bénéfique pour la communauté chrétienne, mais aussi pour toute la société brésilienne, majoritairement chrétienne».

Ce jugement s’inscrit dans une série d’événements dénoncés par des groupes de défense qui dénoncent le président Jair Bolsonaro de mener une «guerre culturelle» en privant de soutien financier tous les projets artistiques qui remettent en question les «valeurs chrétiennes».

Le film The First Temptation of Christ raconte le retour à la maison de Jésus après avoir célébré ses 30 ans et on le décrit comme étant homosexuel. Des groupes religieux ont été scandalisés par la prémisse alors que les créateurs ont fait valoir leur liberté d’expression.

À voir également: