DIVERTISSEMENT
22/05/2019 12:46 EDT | Actualisé 22/05/2019 13:25 EDT

Le rappeur Enima réplique aux excuses de Ludivine Reding

«Ludivine n’a commis aucune erreur, ni en prenant une photo avec moi ni en ayant passé un magnifique moment en ma présence...»

Instagram/ludivinereding / Instagram/enimamms

Le rappeur Enima a réagi, ce mardi 21 mai, aux excuses très médiatisées présentées par Ludivine Reding concernant certains clichés devenus controversés pris le week-end dernier dans le cadre du festival Metro Metro.

«J’ai été très choqué ce matin en lisant sur le journal que Ludivine Reding s’excusait d’avoir pris une photo avec moi», a lancé d’emblée le principal intéressé.

«Mon but était de faire bonne impression et de passer un message positif au public. J’apprécie et respecte énormément le travail de sensibilisation que cette merveilleuse femme fait et ne me sens aucunement concerné par le proxénétisme.»

«Les accusations contre moi étaient fausses et c’est un VRAI JUGE qui a décidé de ma non-culpabilité», poursuit-il. «Je sais que c’est une triste réalité qui existe et c’est de là que vient le personnage Enima, Fanny, Damien, etc.»

Certaines personnes ont critiqué sévèrement la jeune comédienne à la vue des photos et vidéos en question, dans lesquelles elle apparaît en compagnie d’Enima, qui a été accusé par le passé de possession d’une arme à feu prohibée, ainsi que de proxénétisme et de traite de personnes.

Les dernières accusations avaient été retirées en avril 2018.

De son côté, Ludivine Reding n’est visiblement pas restée de marbre face à la grogne populaire et s’est défendue sur les réseaux sociaux en déclarant ne pas avoir été familière avec le passé du rappeur au moment des faits.

Alexandre Champagne défend la comédienne

Le photographe Alexandre Champagne a également commenté l’affaire par l’entremise de sa page Facebook en prenant la défense de Ludivine Reding.

«Le fait que Ludivine Reding mange au complet le char de marde qu’on lui donne à propos de sa ‘photo’ avec une personne reconnue non coupable de proxénétisme me fait halluciner», a-t-il déclaré.

«Parce que personne ne parle du public et encore moins de l’organisation de l’événement qui a invité la personne en question. C’est tellement plus simple de varger sur une jeune femme talentueuse et brillante qui s’est retrouvée malgré elle dans une vidéo avec ladite personne.»

Un message qu’Alexandre Champagne a supprimé peu de temps après sa publication.

Facebook/Alexandre Champagne
Also on HuffPost