Vivre

15 trucs inusités pour moins gaspiller de bouffe

Même les peaux de bananes se mangent!

Vous congelez déjà probablement vos bananes trop mûres pour en faire un dessert plus tard, mais faites-vous pareil avec vos betteraves, vos céleris et champignons? Le tout nouveau livre Sauve ta bouffe publié par Les AmiEs de la Terre de Québec pointe les meilleurs gestes de conservation et de congélation pour éviter le gaspillage alimentaire, qui a pris des proportions démesurées. Voici les trucs les plus surprenants et inusités.

«Sauve ta bouffe», 192 pages, Les Éditions Goélette, 24,95$
«Sauve ta bouffe», 192 pages, Les Éditions Goélette, 24,95$

- Utilisez les feuilles de maïs pour faire des papillotes sur le barbecue.

- Le citron perd ses vitamines et s’assèche plus vite une fois coupé. Pour obtenir quelques gouttes, percez-le simplement avec un cure-dent.

- Ne pelez pas la carotte, brossez-la. Moins de gaspillage, plus de nutriments. C’est gagnant!

- Conservez les feuilles de céleri. Ajoutez-les à des bouillons, des salades, ou à une gremolata.

- Les champignons et le céleri se congèlent. Il suffit de les blanchir d’abord.

- Le concombre meurt plus rapidement dans son emballage de plastique. Déballez-le avant de le mettre au frigo.

- Le jus de citron empêche les pommes, les bananes et les avocats de brunir. Utilisez-le pour conserver vos fruits plus longtemps.

- Ne placez pas les oignons près des pommes de terre afin d’éviter de les faire germer.

- Si vous ne mangez pas la peau des kiwis, utilisez-la comme exfoliant pour le visage.

Kiwi fruit on white wooden background
Kiwi fruit on white wooden background

- Gardez les feuilles et les fanes de pratiquement tous les légumes et faite-en un bouillon. Même les épis de maïs égrenés peuvent s’ajouter à la casserole et ajouter de la saveur.

- Conservez vos fromages dans un plat hermétique avec un papier absorbant de type essuie-tout. Vous éviterez ainsi la moisissure. Évitez également les enrobages de plastique.

- Le gruyère est trop sec? Trempez-le une dizaine de minutes dans le lait et il se ramollira suffisamment pour que vous puissiez l’apprécier pleinement.

- Ne mettez pas les pommes de terre dans le frigo. Ça transformera l’amidon en sucre. Déposez-les plutôt dans l’obscurité, au frais et au sec ou à la température de la pièce.

- Pour mieux conserver le café (qui lorsque moulu s’oxyde après quelques jours), mettez deux à trois grains de gros sel dans l’emballage et évitez le réfrigérateur. Il préservera ses saveurs plus longtemps.

- Faites cuire une grande quantité de légumineuses, congelez-les et servez-vous, chaque fois, seulement de la quantité nécessaire à votre recette.

Des chiffres qui fessent

  • Si le gaspillage alimentaire était un pays, il serait le 3e plus gros producteur de gaz à effet de serre, après la Chine et les États-Unis.
  • Produire la nourriture gaspillée occupe annuellement 1,4 milliard d’hectares de terres agricoles. Ça équivaut à la superficie des terres agricoles du Canada et de l’Union européenne combinées.
  • Les ménages québécois jettent de 1000$ à 1785$ par année en nourriture, l’équivalent de 20$ à 34$ par semaine.

Une recette ingénieuse

Gâteau végane aux peaux de bananes

Vous aimez les bananes en smoothie, sur des toasts avec du beurre de noix ou comme encas pratique dans une journée chargée ? Mais que faites-vous des pelures après ? Pourquoi ne pas les utiliser dans un délicieux gâteau aux pépites de chocolat ? Notre conseil : choisissez des bananes issues de l’agriculture biologique et lavez bien la peau avant de l’utiliser.

  • Préparation : 20 min
  • Cuisson : 25 min
  • Portions : 6

Ingrédients

  • 2 peaux de bananes lavés et coupées en fines lanières
  • La chair de 1 banane
  • 3/4 de tasse de lait végétal ou d’autre lait
  • 1 1/2 tasse de farine
  • 1/2 tasse de sucre
  • 1 c. à thé de poudre à pâte
  • 1 c. à thé de bicarbonate de soude
  • 1/2 tasse d’huile
  • 2/3 de tasse de pépites de chocolat

Préparation

  1. Préchauffez le four à 350 °F (180 °C).
  2. Passez au mélangeur les peaux de bananes, la chair de banane et 1/2 tasse de lait végétal jusqu’à obtenir une purée fine pas trop fibreuse. Réservez.
  3. Dans un bol, mélangez la farine, le sucre, la poudre à pâte et le bicarbonate de soude.
  4. Ajoutez ce mélange d’ingrédients secs à la purée de bananes en alternant avec le lait restant et l’huile. Ajoutez les pépites de chocolat et mélangez bien.
  5. Versez le mélange dans un moule à gâteau préalablement huilé.
  6. Enfournez pendant 25 minutes ou jusqu’à ce que le dessus du gâteau soit coloré et que la pointe d’un couteau enfoncée au cœur en ressorte sèche.

Cette recette est issue du livre Sauve ta bouffe. D’autres plats inventifs sont présentés dans l’ouvrage écolo.

À VOIR: On a percé les mystères du bac brun

10 légumes crucifères bons pour la santé