POLITIQUE
29/05/2019 16:12 EDT

Les élus d'Outremont, version pâte à modeler

Une famille d'artistes rediffuse les séances du conseil d'arrondissement avec des figurines et des emojis faits maison.

Olivier Robichaud

Une famille d’Outremont a trouvé une façon originale d’agrémenter l’expérience du conseil d’arrondissement, tout en inculquant l’engagement politique à leurs enfants. Depuis janvier, les séances du conseil sont rediffusées sur YouTube... en version «pâte à modeler».

L’initiative vient de Jessica Turner (nom d’artiste) et de sa famille. Mère de deux préadolescentes, Mme Turner est fort impliquée dans la vie publique d’Outremont. Avec son mari, elle tente de transmettre ses valeurs à ses enfants— et elle réussit.

«L’année passée, ma fille aînée voulait faire une pièce de théâtre avec les personnages du conseil. Ça a évolué à partir de là», raconte-t-elle.

Au cours de l’hiver, la famille a créé des figurines à l’effigie du maire Philippe Tomlinson, des conseillers municipaux comme Mindy Pollak ou Jean-Marc Corbeil, ainsi que de plusieurs citoyens qui se présentent régulièrement aux séances du conseil.

Pierre Lacerte, connu pour ses démêlés avec la communauté juive, s’y trouve. Tout comme la mairesse de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, Sue Montgomery, qui a fait une apparition après avoir créé des remous avec son tricot bicolore selon les temps de parole des sexes.

Les conseillers ont même été refaits en version Star Trek.

Le tout est diffusé sur la chaîne YouTube «Enfants Terribles».

Commentaire social

Les vidéos du conseil en figurines sont diffusées en même temps que la séance actuelle du conseil. La webdiffusion est prise du site web de la Ville de Montréal et affichée au bas de l’écran.

La famille profite toutefois de cette tribune en pâte à modeler pour ajouter quelques commentaires sur le déroulement de la séance ou les opinions exprimées. Des émojis faits à la main ou des commentaires écrits sur du papier parsèment les commentaires émis en cours de séance.

Crédit: Olivier Robichaud

Une des cibles de Mme Turner: Pierre Lacerte, dont elle ne partage pas les opinions.

«On enseigne à nos enfants d’être inclusifs et d’écouter tout le monde, mais on voit des adultes aux séances qui attaquent souvent la communauté juive. [...] Il y a beaucoup de théories du complot, des exagérations», dit-elle.

M. Lacerte tient un blogue considéré par plusieurs comme étant antisémite. Il a toutefois remporté deux batailles judiciaires à ce sujet, l’une au civil et l’autre au criminel.

Crédit: Olivier Robichaud
Pierre Lacerte, en noir, est l'une des cibles préférées de Jessica Turner et sa famille.

Les élus bons joueurs

Jusqu’à présent, Mme Turner affirme avoir reçu principalement de bons commentaires. Le maire Tomlinson a notamment partagé l’initiative sur son compte Facebook.

«Et pourquoi pas? Après tout, les marionnettes font partie d’Outremont depuis des années. On a un festival international (Casteliers), une «maison de la marionnette» et même quelques tireurs de ficelles (mes amis locaux comprendront la blague)», lit-on dans un message publié en anglais.

Sue Montgomery a aussi partagé son enthousiasme sur Twitter.

«J’adore! Merci de m’accueillir dans votre conseil d’arrondissement!», a-t-elle lancé sur Twitter.

Mme Turner espère continuer à diffuser sa version du conseil d’arrondissement au moins jusqu’à la fin du présent mandat. De nouveaux objets s’ajouteront au fil des mois... et selon l’inspiration des auteures.