POLITIQUE
01/06/2020 13:32 EDT | Actualisé 01/06/2020 15:36 EDT

Le gouvernement annonce un plan de relance de 400 millions $ pour la culture

«Tous ceux qui ont des nouveaux projets, c’est le temps de venir nous voir», a lancé M. Legault.

Paul Chiasson/La Presse canadienne
Nathalie Roy et François Legault avant la conférence de presse annonçant le plan pour l'industrie culturelle.

Le gouvernement du Québec a dévoilé lundi un plan pour la relance du secteur de la culture.

«La culture est l’âme du peuple québécois», a déclaré le premier ministre François Legault lors d’une conférence de presse.

M. Legault a annoncé un plan de 400 millions $ pour la culture, dont 250 M$ constituent de nouveaux investissements.

«Tous ceux qui ont des nouveaux projets, c’est le temps de venir nous voir», a lancé M. Legault. 

Le gouvernement donnera entre autres les moyens aux artistes de créer du contenu innovant et de le diffuser sur des plateformes numériques, a indiqué la ministre de la Culture, Nathalie Roy.

Voyez la conférence de François Legault et Nathalie Roy:


Mme Roy a précisé que le financement inclut 91,5 millions $ pour la production cinématographique et télévisuelle, ainsi que 71,9 millions $ pour les entreprises et organismes culturels qui ont d fermer leurs portes en raison des mesures de confinement.

L’industrie des arts de la scène bénéficiera de 50,9 millions $ pour la diffusion de projets, tandis que l’industrie de la musique aura droit à 33,5 millions $ pour que ses artistes et artisans puissent relever les défis liés aux nouvelles habitudes d’écoute, a indiqué la ministre.

Nathalie Roy a de plus annoncé que le domaine de la production audiovisuelle pourra reprendre ses activités dès le 8 juin, en tenant compte des mesures émises par la santé publique.

Elle a ajouté que les travaux se poursuivaient avec la santé publique pour la réouverture des secteurs des arts de la scène et des lieux de diffusion.

«On est confiant de pouvoir rouvrir les lieux de diffusion avant la Fête nationale», a dit Mme Roy, qui a précisé que cette réouverture se fera graduellement, avec un nombre restreint de spectateurs.

Une annonce distincte à ce sujet devrait avoir lieu dans les prochains jours, a-t-elle précisé.

Le bilan de la journée:

  • 4661 décès (+20)
  • 51 354 personnes infectées (+295)
  • 1185 personnes hospitalisées (-13)
  • 163 personnes aux soins intensifs (-8)

Les gens qui font vivre le secteur culturel disent avoir également besoin de savoir dès maintenant quelles seront les nouvelles configurations de salles qui seront autorisées en fonction des normes sanitaires, à savoir le pourcentage de sièges jugé désormais acceptable.

Mais Québec n’est pas prêt à livrer cette information. “Quel sera le nombre de personnes qui pourront entrer dans une salle? Je l’ignore”, a admis la ministre Roy, qui attend le feu vert et les consignes définies par la santé publique.

Déception

En entrevue téléphonique, l’auteur et metteur en scène Olivier Kemeid n’a pas caché sa déception, après avoir pris connaissance de l’annonce de la ministre, fort attendue.

Insulté par le silence du gouvernement sur la culture depuis le début de la crise, il avait écrit une lettre à la ministre la semaine dernière pour exprimer ses frustrations et énumérer les revendications du milieu. La lettre a été endossée par plusieurs artistes. Devenue pétition, elle a été signée par 30 000 personnes en quelques jours.

“On n’a pas de calendrier précis”, a-t-il déploré, rappelant qu’il faut au moins trois mois pour monter un spectacle.

Il réserve ses commentaires sur les sommes nouvelles injectées par Québec, pour prendre le temps de les analyser, mais il dit craindre que le secteur numérique soit démesurément avantagé, au détriment des arts vivants. “Je ne suis pas impressionné” par l’annonce de la ministre, a-t-il résumé.

Préposés aux bénéficiaires: les inscriptions bientôt ouvertes

M. Legault a annoncé que les inscriptions pour la formation afin de devenir un préposé aux bénéficiaires seront ouvertes demain. Il a rappelé que le réseau des CHSLD a toujours besoin de 10 000 nouveaux préposés. «On doit ça à nos aînés», a-t-il dit.

«Encore du travail à faire» contre le racisme

Le premier ministre a aussi commenté la mort tragique de George Floyd, cet Afro-Américain décédé après qu’un policier a maintenu son genou sur son cou après son arrestation. Il a dit qu’il était solidaire avec tous ceux qui ont été indignés par cette mort. Il a mentionné qu’il faut continuer à lutter contre le racisme. «Tous les êtres humains sont égaux, peu importe la couleur de leur peau», a-t-il affirmé. 

«On a encore du travail à faire pour lutter contre le racisme», a-t-il ajouté plus tard dans la conférence de presse. Il a toutefois rejeté l’idée qu’il y ait du racisme systémique au Québec.

Il a souligné la manifestation pacifique de dimanche à Montréal et a salué le fait que la plupart des manifestants portaient des masques. Il a dénoncé ceux qui ont fait du grabuge après la manifestation et veut qu’ils fassent face aux conséquences de leurs gestes.

Avec La Presse canadienne.

À VOIR ÉGALEMENT: