NOUVELLES
27/11/2019 18:31 EST | Actualisé 28/11/2019 07:39 EST

Johanne Beausoleil dirigera la Sûreté du Québec par intérim

La civile deviendra ainsi la première femme à la tête de la SQ.

Assemblée nationale
Johanne Beausoleil aura plusieurs défis à relever en tant que DG par intérim de la SQ.

QUÉBEC — Le gouvernement Legault a entériné, mercredi, la nomination de Johanne Beausoleil à titre de directrice générale adjointe de la Sûreté du Québec (SQ).                

Elle deviendra le 16 décembre prochain directrice générale par intérim du corps policier, qui change de chef pour la troisième fois en moins d’un an.

Johanne Beausoleil est une civile qui travaille actuellement au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Elle a déjà oeuvré au sein de la SQ à titre de vérificatrice interne.

Elle remplacera Mario Bouchard, qui assumait l’intérim à la tête de la SQ. Il a annoncé plus tôt cet automne qu’il entendait devancer sa retraite.

M. Bouchard remplaçait lui-même Martin Prud’homme, relevé de ses fonctions le 6 mars dernier pour de présumées infractions criminelles. Toutefois, aucune accusation n’a été déposée contre lui.

L’enquête sur M. Prud’homme est menée par le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI).

La nomination de Mme Beausoleil a été bien accueillie par les partis d’opposition. «On pense que pour mettre fin aux guerres de clans internes, d’avoir une perspective civile, c’est intéressant», a réagi la co-porte-parole de Québec solidaire, Manon Massé.