POLITIQUE
24/09/2019 14:01 EDT

Chu Anh Pham: à son tour de donner des réponses

L'ex-journaliste devenue candidate néo-démocrate ne se laisse pas abattre par les sondages peu favorables au NPD.

MONTRÉAL – Chu Anh Pham était habituée à poser les questions. Maintenant, elle est de l’autre côté du micro et elle doit offrir les réponses.

Après une carrière de 12 ans comme journaliste, la candidate du Nouveau Parti démocratique (NPD) dans la circonscription d’Honoré-Mercier a un désir de changer les choses.

«Quand j’étais journaliste, j’espérais changer la mentalité des gens ou toucher une certaine sensibilité. [...] Maintenant, en tant que politicienne, si on peut appeler ça comme ça, j’ai le goût d’amener un peu de sincérité, un vent d’honnêteté pour les citoyens et d’être vraiment à l’écoute, peu importe quel point de vue ils ont», a-t-elle expliqué en entrevue avec le HuffPost Québec, jeudi dernier.

Depuis plusieurs mois, les sondages sont peu favorables à l’endroit du NPD. Lors du plus récent coup de sonde de Léger, au niveau national, le parti de Jagmeet Singh obtient 12% des intentions de vote. Au Québec, ce sont seulement 7% des personnes sondées du 13 au 17 septembre qui voteraient pour le NPD. 

Qu’à cela ne tienne, Chu Anh Pham n’est pas découragée. Au contraire, elle s’en «balance» des sondages et ne croit pas qu’ils puissent nuire à sa campagne. Elle est prête à aller au combat aux côtés de son chef. Encore plus avec le débat qu’a suscité l’entrée en vigueur de la loi sur la laïcité de l’État au Québec.

«Jagmeet est un homme de coeur et de passion. [...] Je sais que pour certaines personnes, ça fait peur un signe religieux. Moi, je suis incapable de tolérer l’intolérance. Pour moi, c’est une motivation supplémentaire de me battre pour un chef qui ose garder son identité malgré toutes les critiques qu’il peut essuyer», a expliqué celle dont les parents ont immigré au Québec pour fuir la guerre au Vietnam.

Une Angevine de souche 

Née au Québec, Chu Anh Pham a grandi à Anjou, qui représente une grande partie du territoire de la circonscription où elle souhaite être élue.

Celle qui était jusqu’à tout récemment conseillère chez l’agence TACT Intelligence-conseil est opposée à une pointure de taille dans ce comté. Le libéral Pablo Rodriguez, qui était ministre du Patrimoine canadien et du Multiculturalisme avant la dissolution du Parlement, a déjà été élu à quatre reprises dans Honoré-Mercier (2004, 2006, 2008, 2015). La circonscription était toutefois passée au NPD lors de la vague orange de 2011.

J’habite ici depuis 10 ans. J’ai passé toute mon enfance ici. C’était naturel d’être ici. Peu importe le niveau de difficulté, ça ne me dérangeait pas.Chu Anh Pham

«On m’a proposé d’autres circonscriptions qu’on peut dire “moins libérales”. Mais, ça ne me tentait pas parce que j’avais un attachement profond avec Honoré-Mercier», a-t-elle fait valoir.

Elle fera aussi face à Guy Croteau du Parti conservateur, Jacques Binette du Bloc québécois, Domenic Cusmano du Parti vert et Patrick St-Onge du Parti populaire du Canada.

Le transport en commun dans sa circonscription, la conciliation famille-travail et le soutien aux PME d’Honoré-Mercier sont parmi ses chevaux de bataille pendant la campagne électorale. 

Modifier le Code du travail

Étant mère de quatre enfants, Chu Anh Pham est bien placée pour parler de conciliation famille-travail. 

Elle reproche au Parti libéral de ne pas avoir respecté sa promesse de réviser le Code du travail canadien. Selon elle, plusieurs changements peuvent y être apportés pour aider les parents, particulièrement en changeant les règles pour les banques de congés de maladie.

Luc Bessette
Chu Anh Pham, son fils et le candidat du NPD dans Rosemont–La Petite-Patrie, Alexandre Boulerice, lors de l'investiture de Mme Pham.

«J’en ai quatre [enfants]. Quand la gastro passe une fois, je perds automatiquement quatre ou cinq congés. C’est aussi simple que ça. Et tout ça en l’espace d’une ou deux semaines», a-t-elle donné en exemple.

Le droit à la déconnexion des travailleurs lorsqu’ils ne sont pas au boulot est un autre débat qu’elle aimerait soulever quant à la question des droits du travail.

Les citoyens d’Honoré-Mercier pourront poser des questions directement à Mme Pham et M. Rodriguez lors de l’événement «Votez Éclairés-es» qui aura lieu le mercredi 9 octobre prochain. D’autres candidats pourraient également confirmer leur présence d’ici à la présentation de l’événement.

À voir également: