Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Atteint du syndrome de Down, Chris Nikic complète un Ironman et inspire toute la planète

Il voulait démontrer que rien n'était impossible pour lui. Mission accomplie!
Chris Nikic a complété le Ironman en 16 heures 46 minutes et 9 secondes.
Chris Nikic a complété le Ironman en 16 heures 46 minutes et 9 secondes.

Chris Nikic s’est souvent fait dire qu’il ne pouvait pas réaliser certaines choses parce qu’il est atteint du syndrome de Down. Samedi, il a prouvé à ces gens que rien n’était impossible pour lui.

Nikic, qui est âgé de 21 ans, est devenu la première personne atteinte de trisomie 21 à compléter un Ironman, une course qui comprend 3,8 km de natation, 180 km de vélo et 42 km de course à pied.

Il a bouclé le parcours en 16 heures 46 minutes et 9 secondes, samedi à Panama City Beach en Floride.

Le triathlonien floridien a relevé avec brio son objectif, inspirant ainsi toute la planète avec son exploit. Un moment touchant entre son père et lui a d’ailleurs ému la Toile. Nik Nikic, alors qu’il aidait son fils à enfiler ses souliers avant la course à pied, lui a servi un message d’encouragement pour le motiver à terminer la course en force.

«Tu es presque un Ironman. Tu as terminé deux des trois étapes. Tu es deux tiers d’un Ironman», a lancé son père, visiblement sous le coup de l’émotion.

Plusieurs spectateurs attendaient Chris et son guide, son entraîneur Dan Grieb, au fil d’arrivée pour l’applaudir et lui signifier toute leur admiration.

«Objectif défini et atteint. Il est temps de fixer un nouvel objectif plus grand pour 2021. Quelle que soit la stratégie, c’est la même. M’améliorer de 1% chaque jour», a écrit Chris Nikic sur Instagram, faisant référence à son slogan «1% Better».

«Oui, j’ai fait le travail, mais des anges m’ont aidé. Dieu m’a entouré d’anges. La meilleure partie de tout», a-t-il ajouté en remerciant entre autres son entraîneur qui a fait la course à ses côtés.

«Pour Chris, cette course était plus qu’une ligne d’arrivée et une célébration de la victoire», a déclaré le père de Chris, dans un communiqué de presse publié après l’épreuve. «Ironman a servi de plateforme pour se rapprocher de son objectif de vivre une vie inclusive, normale et de montrer son leadership. Il veut servir d’exemple pour d’autres enfants et familles confrontés à des obstacles similaires, prouvant qu’aucun rêve ou objectif n’est inatteignable.»

Chris peut maintenant se reposer en se disant que son message d’inclusion s’est répandu partout dans le monde grâce à son gigantesque exploit.

À VOIR ÉGALEMENT:

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.