Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Ce chercheur français a déchiffré l'une des plus vieilles écritures du monde

L'archéologue François Desset a décodé des inscriptions du IIIe millénaire avant Jésus-Christ, inintelligibles depuis leur découverte en 1901.
L'élamite linéaire, une ancienne écriture, vieille de plus de 4000 ans et restée inintelligible depuis sa découverte en 1901.
L'élamite linéaire, une ancienne écriture, vieille de plus de 4000 ans et restée inintelligible depuis sa découverte en 1901.

Le mystère a tenu près de 120 ans. Le 27 novembre, l’archéologue François Desset a annoncé en visioconférence avoir déchiffré d’anciennes écritures utilisées en Iran datant du IIIe millénaire avant Jésus-Christ, période qui a donné naissance au langage écrit, rapporte le magazine Sciences et Avenir. Plus d’un siècle après leur découverte, la lecture de ces inscriptions ouvre la voie à de nouvelles connaissances sur le Proche-Orient et sur l’apparition de l’écriture.

En 1901, des archéologues découvrent de mystérieux symboles sur des vases et divers objets enfouis sous la terre du site antique de Suse, en Iran. Ce sont les vestiges d’un royaume qui prospérait entre le IIIe millénaire et le IIe millénaire avant notre ère. Ces habitants utilisaient un système d’écriture singulier, appelé élamite linéaire, dont les caractères ont enfin livré leurs secrets.

L’élamite linéaire est une des plus vieilles écritures du monde, 4400 ans au compteur. Sa version la plus ancienne concurrence même le proto-cunéiforme mésopotamien et les hiéroglyphes égyptiens, deux systèmes de notation qui jusqu’ici étaient présentés comme les premières traces de l’apparition de l’écriture. Les trois types techniques ont en réalité coexisté, raconte François Desset à Sciences et Avenir.

Une ancienne écriture phonétique

Cette écriture est faite de symboles en phonétique, appelés phonogrammes. Chaque caractère est associé à un son contrairement aux hiéroglyphes transposant directement des choses ou des idées. Ainsi, il ne suffit pas d’identifier les caractères, il faut aussi reconstituer ce que veut dire la suite de caractères, la suite de sons. Quant aux difficultés spécifiques de l’élamite linéaire, l’archéologue explique que c’est une langue isolée, à l’image du basque aujourd’hui, et éteinte depuis 2000 ans. «Nous avons encore du mal à la comprendre complètement», détaille le chercheur.

François Desset a commencé à comprendre les mécanismes de l’élamite en 2017. Les symboles sur certains vases en argent se répètent énormément, comme s’ils étaient standardisés, façon inscription administrative. Il découvre qu’une inscription sur un des 40 textes retrouvée désigne un nom: le souverain Shilhaha, ayant régné vers 1950 avant J.-C.

Très vite, il comprend qu’un autre nom est inscrit, celui du souverain Ebarti II, au pouvoir à la même période. Voilà la clef de déchiffrement tant attendu. Le chercheur et son équipe mettront trois ans à construire les tables de transpositions permettant de lire l’élamite.

Une nouvelle page de l’histoire du Proche-Orient

En plus de préciser le savoir scientifique sur l’apparition de l’écriture, cette découverte est un tournant dans l’histoire de l’Iran. Jusqu’ici, nous connaissions la vie des habitants du IIIe millénaire avant J.-C. de la région au travers d’écritures d’autres civilisations, dans des régions annexes, dont les symboles ont été déchiffrés avant l’élamite.

«Ces nouvelles découvertes vont enfin nous permettre d’accéder au propre point de vue des hommes et femmes occupant un territoire qu’ils désignaient par Hatamti, alors que le terme d’Elam par lequel nous le connaissions jusque-là ne correspond en fait qu’à un concept géographique externe, formulé par leurs voisins mésopotamiens», précise François Desset à Sciences et Avenir. L’archéologue a consacré 10 ans de sa propre histoire dans ces travaux aujourd’hui récompensés.

Ce texte a été publié originalement sur le HuffPost France.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.