DIVERTISSEMENT
27/08/2019 10:09 EDT

L'intensité de Charlotte Legault

«Dans "District 31" j’étais en instinct de survie, alors que dans "Cerebrum" je devais m’imposer...»

Marc Dussault

Charlotte Legault est de retour au petit écran avec la série Cerebrum dans laquelle elle tient, le temps de quelques épisodes, le rôle d’une journaliste carriériste. La fameuse Miss BBQ de la série phénomène District 31 tourne aussi en anglais dans Transplant, et s’amuse à se modeler une possible seconde carrière dans l’univers de la chanson. Le Huffpost Québec a discuté avec la comédienne, qui est actuellement en arrêt de travail forcé à la suite d’une vilaine chute sur un plateau de tournage.


Toujours se donner à fond

Charlotte Legault est si pimpante et enthousiaste lorsqu’elle parle de ses projets à venir qu’on l’imagine bien déçue de se retrouver coincée à la maison pour soigner ses blessures. C’est sur le plateau d’une série de fiction dont elle préfère taire le nom que l’accident est arrivé. Le verdict : une fêlure du coccyx, mais heureusement aucune commotion pour la belle, qui est réputée pour se donner à 100% lorsqu’elle joue.  

«C’était mon premier jour de tournage, raconte-t-elle. Pendant une prise, lors d’une scène de meurtre où je devais courir d’un endroit à l’autre pieds nus, j’ai glissé sur le marbre et je suis tombée sur le coccyx, puis sur la tête, sur le plancher de marbre. Je n’ai pas été capable de me relever, alors on a appelé une ambulance et un bon six heures plus tard, j’ai été libérée, mais avec deux semaines d’arrêt forcé.»

Peu habituée à rester à la maison à ne rien faire, la comédienne affirme essayer de voir le bon côté des choses. «J’ai de la bonne médication, ce qui fait du bien, j’ai beaucoup de chocolats aussi, mais c’est certain que c’est tout un exercice que de rester là à ne rien faire. Je me dis qu’il y a peut-être une raison pour tout cela, et que mon corps ou ma tête en avait peut-être besoin. Comme m’a dit une amie, c’était peut-être reculer pour mieux sauter.»

Intense, celle qui rêvait des Jeux Olympiques de Beijing (elle a fait de la gymnastique artistique au niveau national pendant neuf ans) avait aussi partagé une photo des bleus qu’elle s’était infligé lors d’une scène particulièrement intense de District 31 il y a quelques mois sur Instagram. «J’ai été chanceuse, admet-elle. Mais si c’était à refaire, je le referais, car la scène était tellement bonne.»

«Quitter District 31 m’a permis d’avoir beaucoup de nouveau», ajoute la comédienne, qu’on a expressément réclamée pour interpréter l’intransigeante journaliste de Cerebrum

«Je suis contente de l’avoir fait, car on est loin de District 31, dit-elle. C’est une autre dynamique, une autre énergie. Je change de casting et je voulais tellement travailler avec les deux réalisateurs. J’avais vu Nouvelle adresse et ça avait été un de mes coups de cœur. Je savais qu’avec Richard Blaimert, je pourrais aller quelque part où je n’étais jamais allée au niveau du jeu, et c’est exactement ce qui s’est passé.  

Pour ce rôle, elle a tenu à bien se préparer en passant une journée complète en compagnie d’une «vraie» journaliste. Celle-ci lui a expliqué que l’ego et la force de caractère devaient nourrir la crédibilité de ce personnage très ambitieux. 

«Dans District 31, j’étais en instinct de survie, explique-t-elle, alors que dans Cerebrum je devais m’imposer. C’est une bonne chose, car, en tant que personne, j’en avais besoin, moi qui suis très réservée dans la vraie vie.»

Marc Dussault

Un après District 31 tout en musique

Affirmant s’ennuyer de son Amélie Bérubé, la comédienne est heureuse de la conclusion de son histoire. Elle considère que si c’était là la manière dont son personnage devait tirer sa révérence (elle qui n’a reçu aucun appel pour être de retour la saison prochaine), cela lui allait très bien.    

«La fin était bonne, il y a vraiment eu une bonne évolution au niveau du personnage, dit-elle. Je ne verrais pas, non plus, Amélie faire une sauce à spaghetti simplement pour montrer qu’elle est redevenue normale. Je préfère la laisser un peu mystérieuse.»

«Ç’a été une super belle expérience qui a complètement changé ma vie, ajoute-t-elle. Je suis réinvitée en auditions, je commence à décrocher d’autres rôles, cela m’a permis d’avoir une deuxième nomination au gala des Gémeaux. Au niveau de qui je suis aussi, ça m’a aidée à prendre plus ma place. Je n’avais pas le choix, Amélie connaissait les hommes et son effet sur eux. Elle était vraiment mon opposé.»

Elle se sent aussi choyée que ses admirateurs, qui ont tant aimé la voir interpréter ce rôle, lui confient avoir hâte de la voir jouer autre chose, de la retrouver à la télé, point. 

Ceux qui désirent la suivre partout où elle ira pourront ainsi l’entendre chanter, elle qui confie «rencontrer de plus en plus de gens de l’industrie de la musique» et plancher sur de nouveaux démos. 

En collaboration avec Stephen Voice, elle travaille déjà sur des chansons pop en anglais (un style qu’elle adore, même si elle se dit toujours en recherche de style) dont elle coécrit les paroles. La sortie de sa première chanson est d’ailleurs prévue pour bientôt - juste avant le gala des prix Gémeaux – sur ses réseaux sociaux. 

Les 10 épisodes de la série Cerebrum sont disponibles sur ICI Tou.tv Extra

À voir également: