POLITIQUE
06/11/2019 17:58 EST

Changements climatiques: une coalition exhorte Ottawa à mieux évaluer les coûts

Les groupes de défense de l’environnement présentent leurs demandes de manière anticipée, cherchant à tirer parti de l’élan généré durant la campagne électorale fédérale.

THE CANADIAN PRESS/Jason Franson

Une vingtaine de groupes environnementaux canadiens exhortent le gouvernement libéral fédéral à s’assurer que son prochain budget tient compte du fait que les changements climatiques coûtent au pays des centaines de millions de dollars chaque année.

Les groupes dévoilent mercredi leur document annuel sur le «budget vert», qui appelle à des fonds pour la formation aux compétences vertes, des fonds pour moderniser les camions de transport avec des dispositifs d’économie de carburant et une augmentation massive des dépenses consacrées aux projets mondiaux d’atténuation des changements climatiques.

Le budget fédéral ne sera pas dévoilé avant quelques mois, mais les groupes de défense de l’environnement présentent leurs demandes de manière anticipée, cherchant à tirer parti de l’élan généré durant la campagne électorale fédérale.

En plus des fonds pour aider à réduire les émissions de carbone, les groupes disent qu’Ottawa doit augmenter ses dépenses pour faire face aux dommages déjà causés par les changements climatiques.Ils soulignent que le budget de 2019 n’incluait que 130 millions $ en 2019 et 2020 pour aider les provinces et les territoires à faire face au nombre croissant de catastrophes naturelles de grande ampleur.

Un rapport publié en 2017 par Sécurité publique Canada indiquait que les coûts du programme atteignaient en moyenne plus de 360 millions $ par an entre 2011 et 2016, et le directeur parlementaire du budget estimait qu’ils seraient en moyenne de plus de 900 millions $ par an entre 2016 et 2020.

La Coalition du budget vert comprend notamment Les Ami(e)s de la Terre Canada, Conservation de la nature Canada, Ecojustice, Fondation David Suzuki, le Fonds mondial pour la nature et Greenpeace Canada.

À VOIR AUSSI: Les fabricants d’électroménagers devront récupérer leurs produits