Cette vidéo coup de poing dénonce la pression exercée sur les femmes en 2020

«Sois une “dame”, qu’ils disaient. Ne parle pas trop fort. Ne parle pas trop. Ne sois pas intimidante. Pourquoi es-tu si misérable? (...) Ne sois pas si directive. Ne sois pas si émotive. Ne pleure pas. Ne crie pas.»
Cynthia Nixon dans «Be a Lady They Said» (Capture d'écran)
Cynthia Nixon dans «Be a Lady They Said» (Capture d'écran)

Le magazine Girls. Girls. Girls. a diffusé sur les réseaux sociaux une nouvelle vidéo percutante narrée par l’actrice américaine et activiste Cynthia Nixon - que l’on connaît mieux sous les traits de Miranda Hobbes, dans Sex and the City.

Intitulé «Be a Lady They Said», le court métrage de près de trois minutes expose la multitude de messages, bien souvent contradictoires, envoyés aux femmes chaque jour, le tout superposé à une série d’images frappantes.

«Sois une “dame”, qu’ils disaient. Ta jupe est trop courte. Ton chandail est trop bas. Ne montre pas tant de peau», dit Nixon dans la vidéo (traduction libre). «Couvre-toi. Laisse place à l’imagination. Ne sois pas une tentatrice. Les hommes ne peuvent pas se contrôler. Les hommes ont des besoins. Sois sexy. Ne sois pas si provocatrice.»

L’actrice poursuit: «Ne sois pas trop grosse. Ne sois pas trop mince. Mange. Maigris. Arrête de manger autant. Commande une salade. Ne mange pas de glucides. Fais une diète. Mon Dieu! Tu as l’air d’un squelette! Pourquoi tu ne manges pas?»

«Sois une “dame”, qu’ils disaient. Ne parle pas trop fort. Ne parle pas trop. Ne sois pas intimidante. Pourquoi es-tu si misérable? Ne sois pas une sal***. Ne sois pas si directive. Ne sois pas si émotive. Ne pleure pas. Ne crie pas. Ne dis pas des gros mots. Endure la douleur. Ne te plains pas.»

La vidéo, réalisée par Paul McLean, reprend les mots de la blogueuse Camille Rainville, qui avait publié ce texte bien senti sur son blogue personnel en décembre 2017.

Au moment de la publication de cet article, la vidéo avait récolté près d’un demi-million de vues sur la page Instagram du magazine ainsi que sur celle du réalisateur, sur la plateforme Vimeo, en plus d’être partagée de nombreuses fois.

Voyez-la en entier ci-dessous: