NOUVELLES
21/10/2019 14:53 EDT

Ces jeunes joueuses de soccer ont demandé l'égalité salariale, elles ont eu... un carton

Les adolescentes de Burlington s'étaient inspirées de leur idoles de l'équipe nationale, récemment sacrées championnes du monde, qui demandent l'égalité salariale.

Capture d'écran Good Morning America
Les joueuses du lycée de Burlington arborant les T-shirts #EQUALPAY.

L’équipe de soccer d’une école secondaire du Vermont, aux États-Unis, a plaidé en faveur de l’égalité salariale lors d’un match ce vendredi 18 octobre. Mais cela s’est soldé par plusieurs avertissements. Leur histoire, racontée sur les réseaux sociaux, a depuis attiré l’attention de plusieurs médias américains. 

Après avoir marqué, à quelques minutes de la fin du match, plusieurs joueuses de l’équipe féminine de l’école secondaire de Burlington ont en effet enlevé leurs maillots bleus pour dévoiler des maillots blancs personnalisés portant le slogan #EQUALPAY.

Autour du terrain, la foule a crié à plusieurs reprises «Equal Pay» lorsque les filles ont dévoilé leurs t-shirts, dont plus de 500 avaient déjà été vendus par l’équipe dans le cadre d’une campagne de financement.

Mais l’arbitre n’a pas réagi avec le même enthousiasme. Quatre joueuses se sont pris un carton jaune pour «comportement antisportif». Les autres, qui avaient seulement soulevé leur maillot, n’ont pas été sanctionnées.

Comme le rappelle la chaîne de télévision locale WPTZ-TV, les règles de la ligue interdisent aux joueurs de porter des uniformes portant des slogans pendant les matchs officiels, bien qu’ils puissent les porter pendant les échauffements et les événements hors terrain.

Interrogé par l’émission Good Morning America ce dimanche 20 octobre, l’entraîneur de l’équipe a déclaré que les filles avaient été inspirées par l’équipe nationale féminine de soccer des États-Unis.

Les championnes du monde 2019 sont devenues des porte-paroles de la réduction de l’écart salarial entre les sexes, particulièrement dans les ligues professionnelles de soccer. L’une d’entre elles, Brandi Chastain, a tenu à saluer l’initiative des adolescentes sur Twitter. 

«C’est épouvantable et ridicule que ce soit encore une réalité», a déclaré Maggie Barlow, joueuse de Burlington, à WPTZ-TV.

L’équipe a vendu les t-shirts #EqualPay à d’autres étudiants, à des athlètes de l’école et même au sénateur du Vermont, Patrick Leahy, et son épouse. Et les acheteurs masculins ont été encouragés à payer 16 % de plus pour souligner la disparité salariale moyenne entre les sexes au Vermont, rapporte le site du quotidien Burlington Free Press.

L’équipe de soccer masculine de l’école a elle aussi récemment porté les t-shirts en solidarité avec l’équipe féminine lors d’un match, mais ils ont réussi à éviter les cartons jaunes en soulevant leurs maillots sans les enlever.

L’argent amassé grâce à la vente de ces t-shirts servira, semble-t-il, à promouvoir le football auprès des jeunes filles de Burlington.

Ce texte a été publié originalement dans le HuffPost France.

À VOIR AUSSI: Les femmes moins souvent vues comme des leaders