NOUVELLES
22/07/2019 11:39 EDT

Cérémonie à la mémoire des victimes de la fusillade à Toronto

La tragédie survenue dans le quartier grec avait fait deux morts et 13 blessés, il y a un an.

Tijana Martin/La Presse canadienne
Quinn Fallon s'apprête à déposer un bouquet de fleurs à la mémoire de sa soeur Reese Fallon, tombée sous les balles il y a un an, sur l'avenue Danforth à Toronto.

TORONTO — La communauté du quartier grec de Toronto doit se rassembler lundi soir pour commémorer les victimes d’une fusillade survenue l’été dernier.

La veille — qui doit commencer au coucher du soleil — marquera le premier anniversaire de la tragédie, qui a fait deux morts et 13 blessés.

L’incident a eu lieu sur un tronçon de l’avenue Danforth très fréquenté, lorsqu’un homme armé a ouvert le feu sur la foule avant de s’enlever la vie.

Reese Fallon, 18 ans, et Julianna Kozis, 10 ans, ont été tuées dans la fusillade.

Leurs noms seront lus à voix haute à l’endroit où se trouvait Mme Fallon avec un groupe d’amis pour célébrer un anniversaire lorsque les coups de feu ont retenti.

Les cloches de l’église sonneront et la communauté observera un moment de silence.

«Triste anniversaire»

Le maire John Tory a publié lundi une déclaration dans laquelle il a qualifié de «triste anniversaire pour la communauté de Danforth et l’ensemble de la ville de Toronto».

«Un an plus tard, la guérison se poursuit pour les familles qui ont perdu des êtres chers, pour les blessés et pour les personnes traumatisées par ce terrible événement», peut-on lire dans la déclaration.

Une cérémonie commémorative a eu lieu dimanche dans un parc voisin, où la communauté s’est réunie pour un moment de silence.

La police a déclaré que le motif de l’attaque n’était pas connu, mais l’homme armé, Faisal Hussain, avait une longue histoire de problèmes de santé mentale.