DIVERTISSEMENT
19/11/2019 06:41 EST | Actualisé 19/11/2019 07:42 EST

«Courage» et le bonheur de Céline Dion d’être à la maison

«Je pense que je vais me pincer un petit peu, mais ce n’est pas un rêve, c’est la réalité, on est à Montréal.»

Paméla Lajeunesse

«Si je suis là, c’est grâce à votre amour» : voilà l’un des beaux élans d’affection qu’a eu Céline Dion pour ses fans québécois, lundi soir, au Centre Bell.

Seize mille cinq cents admirateurs qui avaient attendu patiemment leur idole pendant un peu plus d’un mois où elle récupérait du vilain virus qui l’avait forcée à reporter ses premiers concerts montréalais de la tournée «Courage».

Accueillie comme une reine, Céline a livré une trentaine de ses plus grands succès, de nouvelles chansons tirées de son tout nouvel album ainsi que quelques reprises en prenant bien soin de partager son bonheur d’être de retour «à Montréal, à la maison». 

Des chansons dans les deux langues et une pensée pour René

Sa voix est revenue. C’est ce que Céline Dion a tenu à prouver à ses admirateurs - fous de joie et l’accueillant par une ovation à son entrée en scène - en entamant son concert par la classique It’s all Coming Back To Me Now. Superbe dans sa longue robe rouge pailletée, ses talons aiguilles vermeils, avec ses cheveux blonds parfaitement droits, sa peau dorée et ses jambes interminables, la diva québécoise s’est dévoilée aussi sexy qu’en grande forme. 

«Je pense que je vais me pincer un petit peu, mais ce n’est pas un rêve, c’est la réalité, on est à Montréal, a-t-elle lancé en début de spectacle. Si vous saviez comme j’avais hâte! Quand je suis débarquée de l’avion, je me suis lancée dans la neige. Je ne peux pas croire qu’on est au Centre Bell et que vous êtes ici.»

Galerie photo Céline Dion au Centre Bell Voyez les images

Elle a poursuivi en s’excusant d’avoir eu à reporter ce spectacle, ajoutant que cela n’avait pas été «de gaité de cœur» et que l’important était «d’être ensemble ce soir». 

Fière de mentionner que la majorité de son équipe était originaire de Montréal, elle a aussi avoué être un peu nerveuse. «C’est la première fois que je suis aussi impliquée dans un de mes spectacles, a-t-elle dit en saluant son René disparu d’un signe de tête. J’aimerais vraiment qu’il soit fier de moi et de toute l’équipe qui m’entoure.» 

La foule s’est ensuite déchaînée dès les premières notes d’I’m Alive qui a dévoilé l’orchestre composé d’une quinzaine de musiciens. 

Des centaines de lumières de téléphones ont illuminé le Centre Bell pendant la tout aussi populaire The Power of Love. Puis, la chanteuse a changé de costume juste à temps pour livrer Love Can Move Mountains dans un smoking cintré aux immenses manches blanches ultras bouffantes. 

C’est la pièce Encore un soir qui a été la première chanson en français de cette soirée bien remplie. «Il fait chaud, vous êtes hot, a lancé Céline en retirant ses larges manches. Je vais me mettre confortable, si ça ne vous dérange pas. Mais sous ordre du médecin, je vais garder mon pantalon.»

Son nouvel album Courage tout juste lancé vendredi dernier, Céline a pris soin de remercier ses fans pour les nombreux commentaires positifs reçus sur ses diverses plateformes avant d’interpréter la nouvelle et douce chanson-titre Courage.  

La chanteuse a profité d’un interlude instrumental pendant lequel on la voyait danser le ballet avec un partenaire sur vidéo et sur écran géant pour enfiler une robe longue en dentelle noire. Elle est revenue sur scène en chantant All By Myself, pièce lui permettant de prouver à nouveau à quel point sa voix peut être puissante et pour laquelle elle a reçu une seconde et franche ovation. «On est tellement ben à la maison», a-t-elle répété.

Tout au long du spectacle, la diva a fait chanter la foule dans la langue de Molière avec des pièces comme Ziggy et S’il suffisait d’aimer, puis en anglais en interprétant entre autres un medley des grands succès Let’s Dance de David Bowie, Another One Bites the Dust de Queen, Kiss de Prince, River Deep, Mountain High, de Tina Turner et Lady Marmelade de Patti LaBelle. Le tout vêtue d’un une-pièce disco recouvert de paillettes argentées.

Céline s’est changée une dernière fois – bonjour large robe de princesse immaculée! – pour livrer les deux dernières chansons de cette soirée parfaite, et pas n’importe lesquelles! La légendaire My Heart Will Go On tout d’abord, à la suite de laquelle elle a reçu une ultime, bien longue et fort touchante ovation la laissant les yeux humides. Et une version légèrement modifiée, mais toujours sublime de Pour que tu m’aimes encore.

«Merci de me permettre de vivre autant d’émotions avec vous, je vous aime», a-t-elle conclu avant de retourner… à la maison. 

«Courage», la tournée mondiale de Céline Dion, se poursuit au Centre Bell les 19, 21 et 22 novembre. La diva y reviendra les 18 et 19 février 2020 après avoir parcouru les États-Unis.

À voir également: