NOUVELLES
15/10/2020 13:09 EDT | Actualisé 15/10/2020 14:24 EDT

Un cas de COVID-19 au bingo de Saint-Jean-sur-Richelieu

Les participants doivent maintenant aller subir un test...

Keith Brofsky via Getty Images

L’une des 250 personnes ayant pris part à une soirée de bingo à Saint-Jean-sur-Richelieu avait la COVID-19, a annoncé jeudi la direction de la santé publique de la Montérégie, qui demande maintenant aux participants d’aller se faire dépister.

“En raison du nombre important de personnes présentes et du fait que des personnes plus vulnérables peuvent avoir fréquenté cet endroit, nous recommandons ce dépistage par mesure de précaution”, est-il écrit dans un communiqué qui précise qu’aucun autre cas n’a été associé à ce bingo depuis la soirée de bingo du 4 octobre.

Malgré la pandémie, ces personnes, principalement âgées dans la soixantaine, avaient pris part à l’activité dans le but de remporter un gros lot de plus de 100 000 $.

Les organisateurs croyaient à tort qu’ils avaient le droit d’accueillir un nombre aussi important de personnes étant donné que la région était en zone orange et qu’ils se considéraient comme des maisons de jeu, pourvu qu’il y ait un maximum de 10 personnes par table et une distance de deux mètres entre chacune d’elles.

Lors d’une conférence de presse pour faire le point sur la pandémie, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a estimé que les organisateurs ont manqué de “jugement”.

Ce qui est encore pire avec un bingo, ça se fait avec des gens qui sont plus âgés, plus vulnérables.Christian Dubé, ministre de la Santé

Il a dit avoir de la “misère à comprendre” que les responsables aient pu penser pouvoir faire un bingo de 250 personnes “quand on a dit qu’on ne voulait pas de rassemblements intérieurs”.

“Je ne voudrais pas que les bingos deviennent le karaoké d’il y a quelques semaines”, a expliqué M. Dubé, qui n’exclut pas de préciser le décret pour rendre explicite que “les bingos, ce n’est pas permis”.

M. Dubé a refusé de dire si Loto-Québec, qui fournit le service du bingo en réseau - où un prix de 100 000 $ était en jeu le soir de l’événement populaire -, a en quelque sorte encouragé le rassemblement. “On va régler Loto-Québec et s’il y a des précisions à faire avec eux, on va les faire”, s’est-il contenté de répondre.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux avait précisé que les salles de bingo doivent limiter leur capacité à 25 personnes et que les organisateurs auraient dû s’en assurer, en vertu d’un décret du gouvernement du Québec.

Les personnes s’étant présentées au Bingo communautaire HR le 4 octobre peuvent se présenter à l’unité mobile de dépistage, vendredi, de 10h à 16h, au Quality Hotel Centre de congrès.

Récidive

Bien que les règles aient été clarifiées mercredi, les responsables du Bingo communautaire HR ont tout de même jugé bon de laisser entrer 170 personnes le soir même.

Les policiers se sont présentés sur les lieux et les organisateurs ont décidé d’y mettre fin après avoir été “invités à le faire” par les policiers, a indiqué Jérémie Levesque, un porte-parole du Service de police de Saint-Jean-sur-Richelieu.

Ils souhaitaient “avoir peut-être meilleure presse auprès de l’opinion publique”, a mentionné M. Levesque.

Le Bingo communautaire HR commence à s’habituer à la visite des policiers puisqu’ils y ont fait cinq “visites de courtoisie” depuis le mois de juillet, y compris au moins une lorsque la région était en zone orange, selon le sergent Levesque.

Parfois, plus de 25 personnes s’y trouvaient, selon le sergent, qui a expliqué que les policiers s’assuraient de faire respecter “la loi la plus permissive”. Autrement dit, ils ont vérifié que les personnes qui ne résident pas à la même adresse soient à plus de deux mètres et que le rassemblement ne compte pas plus de 250 personnes.

“On attend un positionnement du gouvernement, des ministères de la Santé et de la Sécurité publique”, a-t-il ajouté.

Selon la santé publique, le bingo est une activité de loisir qui se pratique souvent dans une salle et qui ne peut pas être assimilée à une audience, une réunion ou un auditoire.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!