Caroline Néron porte ses vieux G-strings comme masque

Pas gênant du tout d’aller faire l’épicerie avec ça! 😂🤔
«Girls votre masque est à la portée de vos mains», écrit Caroline Néron.
«Girls votre masque est à la portée de vos mains», écrit Caroline Néron.

En temps de pandémie, on fait avec ce qu’on a. Pour Caroline Néron, pas question de sortir s’acheter un nouveau masque. Elle a ressorti ses vieux strings pour se protéger le minois.

Sur Instagram, la femme d’affaires raconte qu’elle «capote» puisqu’elle a trouvé une seconde utilité à ses vieilles bobettes vendues à l’époque de sa défunte carrière musicale.

Ses G-Strings qui portent les titres de ses deux succès «Qu’est-ce que t’attends?» et «C’est juste de l’amour» peuvent aussi servir de masques médicaux, selon elle, puisqu’ils couvrent la bouche et le nez.

«Tu peux même ajuster la languette dans ta corde, dit-elle dans une vidéo en ajustant son G-String plus près de son visage. C’est-tu pas brillant ça? Qu’est-ce que t’attends?, poursuit-elle. Je vais pouvoir en donner à mes amis»

Cette idée saugrenue de Caroline Néron survient alors que l’administratrice en chef de la santé publique du Canada, Theresa Tam, a suggéré ce lundi 6 avril de porter des masques artisanaux par mesure de précaution supplémentaire pour freiner la propagation de la COVID-19.

L’idée de couvrir votre bouche avec vos vieux sous-vêtements ne vous enchante pas? Voyez ICI d’autres façons de fabriquer un masque à la maison.