NOUVELLES
04/07/2019 09:10 EDT | Actualisé 04/07/2019 13:02 EDT

La température ressentie s'approchera des 40 degrés Celsius à Montréal

Les avertissements de chaleur ont été émis pour plusieurs régions du sud-ouest et du centre du Québec.

MONTRÉAL — Environnement Canada a diffusé jeudi matin des bulletins météorologiques spéciaux et des avertissements de chaleur pour plusieurs régions du sud-ouest et du centre du Québec, du sud et de l’est de l’Ontario et pour la majeure partie du Nouveau-Brunswick.

À Montréal, les météorologues prévoient que la température s’élèvera jeudi à 34 degrés Celsius et qu’en tenant compte du taux d’humidité, la température ressentie sera de 39 degrés. La nuit de vendredi sera chaude, avec 24 degrés, et plus tard en journée, le mercure augmentera jusqu’à 32 degrés.

Dans les zones fortement urbanisées de Montréal et des environs immédiats, le sentiment d’inconfort sera particulièrement prononcé, selon Environnement Canada.

Des bulletins ou avertissements ont aussi été diffusés pour les régions de Longueuil, Laval, Gatineau, Pontiac, Sorel-Tracy, Drummondville, Victoriaville, Shawinigan, Trois-Rivières, Joliette et Bécancour. Les secteurs d’Ottawa, Sudbury, North Bay, Pembroke et Hawkesbury en Ontario sont aussi visés.

Presque toutes les agglomérations urbaines du Nouveau-Brunswick sont concernées par un avertissement de chaleur, à l’exception de celles du sud-ouest, notamment Saint-Jean.

Le mercure sera aussi élevé jeudi à Québec, Sherbrooke et Saint-Georges, mais aucun avertissement de chaleur ne vise ces régions.

Environnement Canada prévoit un déclin du mercure samedi dans le Grand Montréal, avec des possibilités d’averses évaluées à 60 pour cent.

Mercredi, la ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, Danielle McCann, a assuré que le réseau était prêt à faire face à la chaleur accablante, les établissements ayant un plan. Elle a ajouté que les aires communes étaient climatisées dans l’ensemble des Centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD).

À l’été 2018, la vague de chaleur avait fait 66 morts sur l’île de Montréal.

À voir aussi: