NOUVELLES
03/02/2021 15:40 EST

Le Canada pourrait recevoir moins de vaccins que prévu de l'alliance COVAX

Le nombre de doses à recevoir du vaccin d’AstraZeneca apparaît maintenant incertain...

KARIM SAHIB via Getty Images

OTTAWA — L’initiative mondiale de partage de vaccins «COVAX» a indiqué au Canada la semaine dernière qu’il pourrait recevoir d’ici la fin de juin entre 1,9 million et 3,2 millions de doses du vaccin d’AstraZeneca, à doubles doses.

Ces chiffres ont été confirmés au Canada mardi, mais le COVAX n’évoquait mercredi que le chiffre minimum de la fourchette — 1,9 million de doses —, ce qui ajoute à la confusion ambiante sur l’approvisionnement en vaccins pour lutter contre la COVID-19

L’alliance du vaccin COVAX a été créée l’année dernière dans le cadre d’un effort international visant à empêcher les pays riches de mettre la main sur tous les vaccins ou médicaments disponibles pour lutter contre la COVID-19. Le Canada y a versé 440 millions $ en septembre, dont la moitié garantissait des doses aux Canadiens et l’autre moitié pour aider 92 pays à acheter ces vaccins.

Le COVAX est codirigé par l’Alliance Gavi, la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies et l’Organisation mondiale de la santé. Le COVAX a conclu des accords avec plusieurs fabricants de vaccins pour acquérir environ deux milliards de doses cette année, qui seront distribuées entre les pays membres, afin de vacciner jusqu’à un cinquième de la population de chaque pays.

Le 30 janvier dernier, le COVAX a avisé tous les pays participants sur ce qu’ils pourraient obtenir lors de la première vague de livraisons, entre février et juin. Cette vague comprenait 240 millions de doses du vaccin AstraZeneca produites au Serum Institute of India, et entre 96 et 153 millions de doses de ce vaccin produites ailleurs dans le monde.

La fourchette supérieure disparaît

Cette lettre, obtenue par La Presse Canadienne, montre que le Canada devait obtenir entre 1,9 et 3,2 millions de doses du vaccin AstraZeneca, fabriquées par SK Bioscience, en Corée du Sud. Cela devait inclure entre 500 000 et 1,1 million de doses d’ici la fin mars, sujet bien sûr à l’approbation d’AstraZeneca par l’Organisation mondiale de la santé et Santé Canada.

Le Canada a reçu une ébauche du document que COVAX avait l’intention de publier sur son site Web mercredi, qui reprenait à nouveau la fourchette de 1,9 à 3,2 millions de doses. Mais lorsque COVAX a partagé l’information publiquement mercredi matin, la fourchette supérieure avait disparu.

Au cabinet de la ministre de l’Approvisionnement, Anita Anand, l’attachée de presse, Cecely Roy, a admis mercredi que le Canada n’avait «reçu aucune autre communication depuis que cette information a été partagée» par le COVAX. 

Le Canada n’est pas le seul pays touché par cette prudence du COVAX: les Philippines et la Jamaïque, notamment, n’ont reçu mercredi l’information que sur la fourchette inférieure. Et ces pays prévoyaient amorcer la vaccination ce mois-ci avec ces livraisons du COVAX.

1,6 million de Canadiens de plus

La ministre Anand a déclaré que les livraisons du COVAX permettraient d’accroître les livraisons de vaccins prévues au Canada d’ici la fin mars. Le Canada a autorisé jusqu’ici deux vaccins, le Pfizer-BioNTech et le Moderna, et Ottawa souhaite avec eux vacciner trois millions de personnes d’ici la fin de mars et 10 millions de plus d’ici la fin de juin.

Ces chiffres ont été toutefois compromis en raison des récents problèmes de production auxquels sont confrontés les deux fabricants, bien que le gouvernement insiste sur le fait que les livraisons complètes, au final, arriveront comme prévu. 

Or, avec 3,2 millions de doses du COVAX, le Canada pourrait donc vacciner 1,6 million de personnes supplémentaires d’ici juin; avec 1,9 million de doses, on ne pourrait vacciner qu’environ 950 000 personnes.

Ces doses du COVAX s’ajouteraient aux 20 millions de doses que le Canada a déjà achetées directement à AstraZeneca, et qui commenceront à arriver une fois que Santé Canada aura approuvé l’utilisation de ce vaccin — ce qui est prévu dans les deux prochaines semaines.

Le Canada a maintenant vacciné près d’un million de personnes avec au moins une dose des vaccins Pfizer-BioNTech ou Moderna. Mais les opérations vaccination se sont pratiquement interrompues la semaine dernière: les problèmes de production de Pfizer-BioNTech ont réduit de deux tiers les livraisons du Canada entre le 18 janvier et le 14 février, et Moderna a réduit ses expéditions cette semaine de 20 % en raison d’un problème de production.

Les doses du COVAX destinées au Canada proviennent de SK Bioscience, en Corée du Sud, mais la ministre Anand a indiqué que des négociations sont en cours sur le lieu de fabrication des 20 millions de doses achetées directement auprès de cette entreprise.