Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La campagne des préservatifs Saint Laurent est très osée

Une publicité qui laisse peu de place à l'imagination.

Lorsque Saint Laurent se lance dans les préservatifs, cela donne une campagne très stylée, mais disons-le aussi très sexe, bref très osée!

La maison de couture parisienne ajoute un nouveau produit à sa gamme et ce sont des condoms signés du directeur artistique de la marque: Anthony Vaccarello. Cela a donné naissance à cette campagne intitulée «The Love Affair / Saint Laurent Condoms», photographiée par l’Allemand Juergen Teller. On découvre debout et de dos Anja Rubik, top modèle polonais, face à David Alexander Finn, entièrement nu, mais dissimulant de sa main gauche son sexe.

Un cliché qui laisse peu de place à l’imagination disons.

Ces préservatifs se déclinent en version noire, zèbre, léopard... et plus encore, très Saint Laurent bien sûr. Il faudra se déplacer à Paris à la boutique rue du Faubourg Saint-Honoré pour mettre la main dessus pour la somme de deux euros le préservatif, c’est à dire trois dollars l’exemplaire.

On ne se protège jamais trop!

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.