NOUVELLES
23/07/2019 14:46 EDT

Un cadavre retrouvé dix ans plus tard derrière le congélateur d'un supermarché

Il s'agit d'un employé qui était porté disparu depuis novembre 2009.

Prathaan via Getty Images

Larry Ely Murillo-Moncada serait tombé accidentellement derrière le congélateur du supermarché où il travaillait en 2009. L’Américain était âgé de 25 ans à l’époque. La dépouille a été découverte lors de la destruction du site, fermé depuis près de trois ans

Le corps a été retrouvé le 24 janvier à Council Bluff dans l’Iowa aux États-Unis. Ce sont des ouvriers qui ont aperçu les ossements alors qu’ils retiraient les tablettes et les congélateurs de la pièce. Les parents de la victime ont confirmé que les vêtements retrouvés sur le cadavre ressemblaient à ceux portés par Larry Ely Murillo-Moncada le jour de sa disparition. Un test d’ADN a confirmé l’identité du corps. 

Le jour de la disparition

À la suite d’une dispute avec ses parents, le jeune homme se serait précipité vers son milieu de travail, en pleine tempête hivernale, sans chaussure, sans chaussette ni clef de voiture. Les parents ont mentionné à la police que ce comportement «irrationnel» aurait pu être causé par la prise d’un médicament, a révélé le capitaine de police de Council Bluffs, Todd Weddum. 

Une fois arrivé au supermarché, Larry Ely Murillo-Moncada aurait grimpé sur le dessus du congélateur, pour atteindre un espace où était rangée la marchandise du magasin. Un geste qui était fréquent chez les employés qui voulaient prendre une «petite pause» cachée, a rapporté Todd Weddum

Il serait alors tombé derrière le congélateur, dans un petit espace d’une largeur de 45 centimètres. Il est possible que la victime ait appelé à l’aide, selon le capitaine de police, mais le bruit émis par le compresseur a probablement masqué ses cris. 

Une autopsie a été pratiquée et aucune trace de violence n’a été retrouvée sur le corps. Les enquêteurs ont conclu qu’il s’agit d’une mort accidentelle. 

À VOIR AUSSI: neuf morts dans un accident d’automobile en Suède.