Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

«Bye Bye 2020»: le site Agacepesie.com acheté pour... Marché Goodfood?

Certains ont pensé profiter du buzz!
En 2020, Dolorès Bougon est techno!
En 2020, Dolorès Bougon est techno!

Le Bye Bye 2020 a vu revivre, le temps d’un sketch, l’inoubliable famille Bougon, qui cette fois profitait des plages de la Gaspésie (et de certains Québécois un peu trop «dociles» qui les visitaient également).

Mais même en vacances, pas question pour Dolorès d’arrêter de travailler! Comme de nombreux entrepreneurs, la prostituée interprétée par Hélène Bourgeois Leclerc a réinventé sa business pendant la pandémie, ajoutant un volet virtuel à ses services.

«Si tu veux me parler, faut que tu prennes rendez-vous en ligne sur mon site web: agacepésie.com», lance-t-elle à un visiteur mécontent qui tente de faire déguerpir les Bougon.

Évidemment, plusieurs téléspectateurs curieux ont voulu vérifier si les artisans du Bye Bye avaient poussé le gag jusqu’à créer un vrai site web. Ce n’était pas le cas, mais d’autres entrepreneurs sagaces, eux, y ont pensé.

Si on a cru au départ que l’équipe de Marché Goodfood était derrière cette achat, il semble que ce soit plutôt une internaute qui a ainsi voulu profiter du buzz et en tirer profit grâce à son code de référence.


On peut effectivement apercevoir sur la page d’accueil du site consulté via agacepesie.com le message faisant référence à une utilisatrice nommée Jade.


Par ailleurs, le nom de domaine agacepésie.com (avec l’accent) a lui aussi été enregistré.

On peut y apercevoir un message faisant référence au Bye bye et des informations sur l’entreprise de conception web Kilukru Médias.

PRÉCISION: Cet article indiquait à l’origine que l’équipe de Marché Goodfood était derrière l’achat du nom de domaine et a depuis été mis à jour.

Les images du «Bye bye 2020»
Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.