Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Coronavirus oblige, Burning Man 2020 aura lieu... en ligne

Le Burning Man 2020 ne se fera pas dans le Nevada en 2020, annoncent les organisateurs.
Une vue aérienne du campement du Burning Man dans le Nevada
Une vue aérienne du campement du Burning Man dans le Nevada

Cannes, Lollapalooza, Wimbledon... Le nombre d’événements et de festivals annulés pour cause de pandémie de coronavirus ne cesse de grandir. Ce samedi 11 avril, c’est au tour de l’édition 2020 du Burning Man.

L’événement aux tonalités alternatives, qui rassemble chaque année près de 80 000 personnes dans le désert du Nevada, n’aura pas lieu. Black Rock City, sorte de ville éphémère qui voit le jour chaque année, ne sera pas construite en 2020, en tout cas pas sur place.

Comme l’expliquent les organisateurs dans un communiqué, les festivités se dérouleront dans le “Multiverse”, c’est-à-dire en ligne, de manière virtuelle. “C’est le thème de 2020 alors nous allons pleinement l’embrasser”, expliquent-ils avant d’ajouter: “Nous ne sommes pas certains de ce que cela donnera, ça certainement un peu bizarre et un peu le bazar, avec des ratés. Mais ça sera aussi certainement un moyen de se retrouver, de se rassembler et de s’amuser”. L’apogée du festival qui consiste à enflammer un énorme mannequin de bois se fera donc vraisemblablement en ligne aussi.

Le festival promet de rembourser les tickets d’une valeur de près de 450 dollars, déjà achetés mais encouragent ceux qui le peuvent à ne pas le demander, pour la survie économique de l’événement.

Rencontres artistiques, déguisements... Black Rock City devient chaque année la ville la plus peuplée du Nevada, le temps de l’événement.

Ce texte a été publié originalement dans le HuffPost France.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.