La boutique La Senza pourrait faire faillite

Le détaillant de lingerie serait aux prises avec des difficultés financières importantes.
La boutique La Senza au Carrefour Laval, à Laval, au Québec.
La boutique La Senza au Carrefour Laval, à Laval, au Québec.

Décidément, le commerce de détail en arrache en ce début d’année.

Le détaillant de lingerie La Senza serait aux prises avec des difficultés financières importantes, selon Retail Dive et WWD, des médias américains cités mardi dans un article de La Presse.

Plusieurs créanciers de la chaîne de magasins ont déposé vendredi des documents demandant que la société soit placée sous la protection du chapitre 7 de la loi américaine sur la faillite, explique Retail Dive.

Ce chapitre prévoit que l’entreprise en question doit cesser ses activités et liquider ses actifs afin de rembourser ses créanciers.

Les fournisseurs auraient des réclamations totalisant plus de 9,3 millions de dollars américains (environ 12,2 millions de dollars canadiens), rapporte le média.

Vendue par L Brands en 2018, La Senza appartient depuis ce temps à Regent LP, une société de capital-investissement multisectorielle basée à Beverly Hills, en Californie.

Originaire de Sherbrooke, la franchise compte 118 boutiques au Canada et 12 aux États-Unis.

Au moment de la publication de cet article, La Senza n’avait pas encore commenté l’annonce.