NOUVELLES
12/08/2019 19:06 EDT

Bouteilles consignées: la SAQ est ouverte, mais dit manquer d'espace

La direction de la SAQ s’est empressée de souligner que les points de collecte de ces bouteilles vides devraient être ailleurs que dans les 404 succursales de la SAQ.

BalkansCat via Getty Images

Si le gouvernement décide d’imposer la consigne des bouteilles de vin et spiritueux, la Société des alcools du Québec (SAQ) l’acceptera. Mais la direction de la SAQ prévient qu’il lui sera carrément «impossible» de le faire dans ses succursales, puisqu’elle n’a pas l’espace requis.

Devant la commission parlementaire qui étudie les enjeux du recyclage et de la valorisation locale du verre, lundi, la présidente et chef de la direction de la Société des alcools, Catherine Dagenais, a causé une certaine surprise en annonçant que la SAQ serait maintenant prête à accepter la consigne des bouteilles de vin et spiritueux si le gouvernement en décidait ainsi. 

Elle s’est toutefois empressée de souligner que les points de collecte de ces bouteilles vides devraient être ailleurs que dans les 404 succursales de la SAQ, qui n’ont pas l’espace pour recueillir les bouteilles qu’elles vendent. Il faudrait agrandir les succursales. Or, les SAQ sont locataires dans des centres commerciaux, souvent, et signent des baux de 10 ou 15 ans, a-t-elle fait valoir.