DIVERTISSEMENT
13/01/2020 13:47 EST

Billy Tellier revient sur son bref combat contre le cancer

«Le mot cancer est tellement gros, on l’a tellement associé directement à la mort dans nos têtes qu’aussitôt, ça t’imprègne...»

Courtoisie

Billy Tellier figurait parmi les invités de Deux filles le matin, ce lundi 13 janvier, émission qui était consacrée à la façon dont les hommes abordent, voire prennent à la légère, leurs problèmes de santé.

L’humoriste était présent pour parler de sa propre expérience avec la maladie, lui à qui on a diagnostiqué un cancer de la glande thyroïde. Une situation qu’il avait partagée avec son public par l’entremise de son plus récent one-man-show, Hypocrite(s), dans le but avoué de contrôler l’information à ce sujet.

Heureusement pour le principal intéressé, le cancer a pu être traité rapidement, son médecin lui ayant même indiqué que «s’il avait à choisir un cancer, ce serait celui-là». Mais indépendamment du degré de gravité du diagnostic, la réaction initiale demeure sensiblement la même pour tout le monde.

«Le mot cancer est tellement gros, on l’a tellement associé directement à la mort dans nos têtes qu’aussitôt, ça t’imprègne, et quand tu reçois ça [le diagnostic, NDLR], tu te demandes comment tu vas l’annoncer à ta conjointe», a-t-il expliqué.

«En tant que gars, tu fais: “Je vais prendre les morceaux positifs dans tout ça et juste lui amener le beau.” J’ai eu la chance que ce soit un petit cancer et que l’opération se fasse. Mais tu ne sais pas comment vivre avec cette étape-là.»

Quand tu annonces la nouvelle, tu veux donner les mauvaises au compte-gouttes, parce que quand tu l’annonces, tu ne veux pas craquer non plus.Billy Tellier

Billy Tellier a confié avoir ressenti le plus de stress la veille de son opération. Comme il s’agissait d’une opération à la gorge, ce dernier craignait évidemment le pire pour sa voix, et donc sa carrière.

«En même temps, tu ne veux pas en parler beaucoup, parce que tu te fais dire que c’est un cancer qui est facilement opérable. Tu ne veux pas faire pitié, tu ne veux pas inquiéter les gens», a-t-il poursuivi.

L’humoriste avait même pris le temps d’enregistrer sa voix pour ses enfants le matin de l’opération, au cas où les choses tourneraient mal.

«C’est un clash incroyable d’être assis à côté de ta laveuse-sécheuse et de faire ça», a-t-il conclu avec humour.

Deux filles le matin est diffusée du lundi au mercredi à 10h, sur les ondes de TVA.

À voir également: