Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

«Big Brother Célébrités»: le jeu, le jeu, ce n'est pas une raison pour se faire mal

La soirée d'élimination fut finalement beaucoup plus tranquille que prévu...

Les derniers instants de l’épisode de jeudi dernier de Big Brother Célébrités nous laissaient espérer une soirée d’élimination sous le signe de la trahison, de la bisbille et des grands revirements.

Mais ce ne fut finalement pas le cas.

Au début de la semaine, Lysandre Nadeau avait servi sur un plateau d’argent un nouvel espoir à Varda Étienne et à ce qu’il restait du clan des Zamours après l’élimination de Rita Baga en leur faisant part de son désir de venir à bout de la clique des hommes grisonnants.

Puis, plutôt que d’aller au bout de son plan machiavélique en forçant ces derniers à faire un choix déchirant en sauvant Varda pour mettre Jean-Thomas Jobin en danger, Lysandre a finalement reculé en ne se prévalant pas de son droit de veto.

Vous savez, question de ne pas exposer la totalité de son jeu alors que les chances que sa nouvelle alliance conserve le pouvoir la semaine suivante étaient plutôt minces, étant donné le très faible pourcentage d’efficacité de ses alliés lorsque vient le temps de relever un quelconque défi.

Calcul erroné

Lysandre a voulu démontrer qu’elle était une joueuse redoutable en brassant les cartes et en tentant de devenir la leader d’une alliance majoritaire, mais son hésitation dans le dernier droit risque de lui coûter cher très rapidement.

Le problème, c’est que son jeu est maintenant découvert, elle qui ne pouvait pas prévoir la continuation des éternelles hésitations de Kim Clavel.

Cette promesse d’un juste retour du balancier devenant de moins en moins probable, et voyant le jeu l’affecter de plus en plus moralement, Varda a décidé de se choisir et de tirer sa révérence avant la tenue du vote.

Depuis le début de la saison, pratiquement tous les participants ont exprimé au moins une fois au confessionnal à quel point Big Brother était un jeu difficile et exigeant.

Un constat qui était encore plus vrai pour Varda, qui devait faire face aux aléas d’un jeu où la fatigue, les manigances et la paranoïa font partie du quotidien, et ce, tout en composant avec ses problèmes de santé mentale, sur lesquels elle s’est souvent confiée par le passé. Le tout dans un contexte où celle-ci peut être mise à rude épreuve.

Cette sortie aurait-elle pu être évitée si la situation lui avait semblé plus favorable?

Chose certaine, pour ce qui est de freiner l’hécatombe du côté des joueuses, c’est on ne peut plus raté.

L’autre retour du balancier

Comble de l’ironie, c’est Jean-Thomas qui est sorti vainqueur de l’épreuve du cercueil, des asticots et du faux sang dans le visage pour prendre possession de la chambre du patron.

Les temps s’annoncent ainsi beaucoup plus sombres à présent pour Lysandre, Camille Felton et Claude Bégin, que l’humoriste a déjà identifiés comme une alliance à fragiliser plus tôt que tard.

Vous vous souvenez des regrets éprouvés par Thor au début du film Avengers: Endgame pour ne pas avoir visé la tête de Thanos lorsqu’il en avait eu la chance - et ainsi l’empêcher pour de bon d’effectuer son fameux claquement de doigts? Eh bien voilà...

Dans un autre ordre d’idées, nous souhaitons sincèrement que Maxime Landry puisse bénéficier d’une petite pause de drames et de candidats à ramasser à la petite cuillère cette semaine, question que ce dernier ait une réelle chance de s’illustrer dans le contexte du jeu.

Les rumeurs veulent néanmoins qu’une semaine particulièrement intense se dessine à l’intérieur du manoir de L’île-Bizard. Cette fois-ci sera-t-elle la bonne?

Big Brother Célébrités est diffusée du dimanche au jeudi, sur les ondes de Noovo.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.