Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Biden élu: les politiciens d'ici et d'ailleurs réagissent à la victoire du démocrate

«Une fois que toutes les voix auront été comptées, le président élu Biden et la vice-présidente élue (Kamala) Harris auront remporté une victoire historique et déterminante», a affirmé Barack Obama.
Violetta Smith célèbre la victoire du candidat démocrate à la présidentielle Joe Biden au Chase Center, où M. Biden devrait faire une annonce le 07 novembre 2020 à Wilmington, Delaware. 
Violetta Smith célèbre la victoire du candidat démocrate à la présidentielle Joe Biden au Chase Center, où M. Biden devrait faire une annonce le 07 novembre 2020 à Wilmington, Delaware. 

Le premier ministre canadien Justin Trudeau a offert ses félicitations à Joe Biden, le futur président des États-Unis.

Il a aussi félicité la prochaine vice-présidente, Kamala Harris.

Sur son compte Twitter, M. Trudeau rappelle que le Canada et les États-Unis «sont de proches amis, partenaires et alliés [et ont] une relation unique sur la scène internationale».

«J’ai vraiment hâte de poursuivre notre travail en ce sens, avec vous», a écrit M. Trudeau.

Le premier ministre du Québec François Legault a lui aussi envoyé ses félicitations au président-élu.

«Je félicite Joe Biden pour sa campagne et sa victoire aux présidentielles américaines. Je suis déterminé à travailler avec la nouvelle administration pour faire prospérer notre relation et pour devenir la batterie verte du nord-est de l’Amérique», a écrit M. Legault.

D’autres chefs fédéraux ont exprimé des sentiments semblables. Le chef du Bloc québécois Yves-François Blanchet a fait part de sa satisfaction. «Bravo Président Joe Biden! Il serait naïf d’y voir la promesse de lendemains très faciles - surtout sans un premier ministre fort et respectueux du commerce québécois à Ottawa - mais c’est la fin de quatre années angoissantes et indignes du rôle des USA», a-t-il écrit sur son compte Tweeter.

S’exprimant dans un discours virtuel prononcé lors du Conseil général de la section Québec du NPD, Jagmeet Singh, était lui aussi heureux. «Cette victoire me donne espoir que le Canada pourra compter sur les États-Unis pour lutter contre la crise climatique et contre la COVID-19. Bravo Joe Biden et Kamala Harris», a-t-il déclaré.

La cheffe du Parti vert, Annamie Paul, a exprimé des sentiments semblables, disant aussi espérer «le début d’une nouvelle ère de coopération et de collaboration internationale». Elle a particulièrement salué l’arrivée de Kamala Harris à la vice-présidence.

Aux États-Unis

L’ancien président démocrate Barack Obama a salué la victoire «historique» de Joe Biden, qui fut son vice-président, dans la course à la Maison-Blanche.

«Une fois que toutes les voix auront été comptées, le président élu Biden et la vice-présidente élue (Kamala) Harris auront remporté une victoire historique et déterminante», a-t-il dit dans un communiqué.

«Nous avons de la chance que Joe ait ce qu’il faut pour être président et se comporte déjà comme tel. Car lorsqu’il entrera à la Maison-Blanche en janvier, il sera confronté à une série de défis extraordinaires qu’aucun nouveau président n’a jamais connus: une pandémie qui fait rage, une économie et un système judiciaire inégalitaires, une démocratie en danger et un climat en péril», a ajouté le premier président noir des États-Unis.

Le sénateur et ex-candidat à la présidentielle américaine Mitt Romney a quant à lui été samedi le premier poids lourd républicain à féliciter Joe Biden pour sa victoire contre Donald Trump, qui n’avait pas à ce stade reconnu sa défaite.

Ann, son épouse, «et moi présentons nos félicitations au président élu Joe Biden et à la vice-présidente élue Kamala Harris», des personnes «de bonne volonté et de caractère admirable», a écrit le sénateur de l’Utah, critique habituel de Donald Trump.

À l’international

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a salué «un solide partisan de l’Alliance», se disant «impatient de travailler» avec lui.

«Je connais Joe Biden, c’est un solide partisan de notre Alliance, et je suis impatient de travailler étroitement avec lui. Une OTAN robuste est une bonne chose pour l’Amérique du Nord comme pour l’Europe», a-t-il réagi sur Twitter. L’OTAN faisait l’objet de critiques acerbes et répétées de l’actuel président américain Donald Trump, qui jugeait l’alliance militaire obsolète et onéreuse.

La chef de la Commission européenne Ursula von der Leyen, et le président du Conseil européen Charles Michel ont également félicité samedi M. Biden pour son élection, insistant sur la volonté de l’UE de rebâtir avec les États-Unis un «partenariat solide» après une relation conflictuelle sous le mandat de Donald Trump.

«L’UE est prête à s’engager pour un partenariat transatlantique solide. COVID-19, multilatéralisme, climat et commerce international sont des défis à affronter ensemble», a tweeté Charles Michel. «L’UE et les États-Unis sont des amis et alliés (...) La Commission se tient prête à intensifier sa coopération avec la nouvelle administration et le nouveau Congrès», a abondé Mme von der Leyen, chef de l’exécutif européen, dans une déclaration.

Le président français Emmanuel Macron a aussi congratulé samedi Joe Biden et l’a appelé à agir «ensemble» pour «relever les défis d’aujourd’hui».

Le premier ministre britannique Boris Johnson a félicité samedi Joe Biden et a affirmé avoir «hâte de coopérer étroitement sur nos priorités communes, du changement climatique au commerce et à la défense», a-t-il twitté.

La chancelière allemande Angela Merkel a «félicité» samedi Joe Biden, élu président des États-Unis, et insisté sur la relation transatlantique «irremplaçable».

«Félicitations! (...) Je lui souhaite de tout mon coeur chance et succès», s’est réjoui la dirigeante qui a entretenu des relations délicates avec Donald Trump.

«Notre amitié transatlantique est irremplaçable si nous voulons surmonter les grands défis de notre temps», a-t-elle aussi affirmé, citée dans un tweet du porte-parole du gouvernement.

La dirigeante conservatrice, qui avant Joe Biden a déjà travaillé avec trois présidents américains, a également félicité la vice-présidente élue, Kamala Harris, soulignant qu’il s’agissait «de la première vice-présidente élue de son pays».

«Je me réjouis de la coopération future avec le président Biden», a encore dit Mme Merkel.

Avec la Presse canadienne.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.