NOUVELLES
05/08/2020 11:20 EDT

Explosion à Beyrouth: ce compte Instagram aide à retrouver les disparus

La page @locatevictimsbeirut a été créée pour regrouper les avis de recherche et les coordonnées des proches de personnes disparues.

Le bilan donné par la Croix-Rouge locale recense au moins 100 morts et des milliers de blessés. Quelques heures après les explosions survenues mardi 4 août à Beyrouth au Liban, un compte Instagram, @locatevictimsbeirut a été créé afin de venir en aide aux victimes, de retrouver des proches disparus et regrouper les avis de recherche. 

Pour cela, les familles (dont certaines témoignent dans la vidéo en tête d’article) doivent envoyer une photo et les coordonnées des proches recherchés afin qu’elles soient publiées par la page. Ainsi, d’autres internautes pourraient reconnaître la personne et indiquer où elle se trouve ou encore aider à la chercher.

Des listes avec des noms de personnes hospitalisées sont également publiées régulièrement. Le compte, qui recense désormais plus de 80 000 abonnés, a déjà publié une centaine d’avis de recherche et de portraits de disparus. 

Un fonds de solidarité mis en place

Dans sa biographie, le compte Instagram invite également, via un lien sur JustGiving, à faire un don au fonds de solidarité mis en place pour aider les habitants de Beyrouth. Et pour cause, jusqu’à 300 000 personnes se retrouvent sans domicile ce mercredi, au lendemain des explosions, a indiqué le gouverneur de la capitale Marwan Abboud, estimant le coût des dommages à plus de trois milliards de dollars. 

«J’ai fait un tour dans Beyrouth, les dommages peuvent s’élever à entre trois et cinq milliards de dollars», a indiqué à l’AFP le gouverneur, précisant toutefois qu’il attendait une évaluation des experts et des ingénieurs. «Près de la moitié de Beyrouth est détruite ou endommagée», a-t-il estimé.

Sur un objectif de dons de 5 millions de livres mis en place par la cagnotte en ligne, plus de 2 millions ont déjà été atteints. 

Ce texte a été publié originalement sur le HuffPost France.