BIEN-ÊTRE
21/05/2019 14:33 EDT | Actualisé 24/05/2019 11:49 EDT

Beyond Meat: tout ce que vous devez savoir sur la fameuse boulette végé

Valeurs nutritives, liste des ingrédients, prix, questions écolo et santé... deux pros nous éclairent sur cette boulette dont tout le monde parle.

Depuis trois semaines, le Beyond Meat, la fameuse boulette végétarienne, n’est plus réservée au burger végé de A&W. Il est possible de la trouver sur les tablettes de votre épicerie IGA.

Valeurs nutritives, liste des ingrédients, prix, questions écolo et santé... deux pros nous éclairent sur cette boulette dont tout le monde parle et qui est loin de faire l’unanimité.

Le HuffPost Québec a interviewé Isabelle Huot, docteure en nutrition Dt.P, et Nicolas Mesly, journaliste et agronome.

Beyond Meat: qui est derrière la compagnie?

Beyond Meat, c’est une startup basée en Californie - le nouveau centre des révolutions alimentaires. Cette jeune compagnie américaine prétend être le futur des protéines. 

«Un homme est derrière la compagnie, il se nomme Ethan Brown. Il a été sur une ferme laitière avant de devenir végé. Il a su convaincre de grands investisseurs au nom d’une planète menacée par la production animale», explique Nicolas Mesly, journaliste et agronome. 

Parmi eux, on pourrait citer: Bill Gates, Leonardo DiCaprio, les fondateurs de Twitter, ou encore Tyson Foods, l’un des plus gros transformateurs de viandes aux États-Unis, qui s’est retiré au moment de l’entrée en bourse de la compagnie, le 2 mai dernier.  

«Il a su attirer des grands noms et des capitaux! Aujourd’hui, la compagnie affiche une capitalisation de 4,85 milliards de dollars.»

La valeur nutritive?

Si l’on regarde les strictes valeurs nutritives d’une boulette de Beyond Meat (113g) comparée à une boulette de viande de boeuf extra maigre (113g), voici ce que cela donne:

Beyond Meat                                   Boeuf extra maigre 

Calories: 270                                     Calories: 251

Lipides: 18 g                                      Lipides: 11.4 g

Gras saturés: 5 g                               Gras saturés: 4.8 g

Gras trans: 0.1 g                                Gras trans: 0.4 g

Protéines: 20 g                                   Protéines: 34.6 g

Sodium: 390 mg                                 Sodium: 90 mg

«Le Beyond Meat, c’est 390 mg de sodium contre 90 mg pour une boulette de viande extra maigre du même poids. C’est 300 mg de plus, c’est-à-dire beaucoup plus! J’aime la teneur en protéines de 20 g par portion. Ce que j’aime moins: la teneur en sodium, la teneur en gras et particulièrement en gras saturés (présence d’huile de coco) - assez similaire toutefois à la viande hachée -, la longue liste d’ingrédients avec plusieurs agents texturants!» - Isabelle Huot, nutritionniste.

Les ingrédients d’une boulette Beyond Burger: plus d’une vingtaine… !

Water, Pea Protein Isolate, Expeller-Pressed Canola Oil, Refined Coconut Oil, Contains 2% or less of the following: Cellulose from Bamboo, Methylcellulose, Potato Starch, Natural Flavor, Maltodextrin, Yeast Extract, Salt, Sunflower Oil, Vegetable Glycerin, Dried Yeast, Gum Arabic, Citrus Extract, Ascorbic Acid, Beet Juice Extract, Acetic Acid, Succinic Acid, Modified Food Starch, Annatto.

L’argument santé

C’est certainement là où le bât blesse, tout comme l’argument écologique - dont nous parlerons ensuite.

«Alors qu’on répète qu’il est important de revenir à des produits les moins transformés dans la mesure du possible, l’arrivée d’un tel aliment a de quoi faire réfléchir. Le Beyond Meat, si l’on regarde la classification NOVA, est un produit ultra transformé», explique Isabelle Huot, nutritionniste. 

*Selon la classification NOVA, un produit est ultra transformé s’il est composé de cinq ingrédients ou plus, dans le cadre d’une transformation industrielle complexe. Ils sont reconstitués à partir de divers ingrédients isolés. Les produits ultra transformés sont, le plus souvent, constitués de substances industrielles qui n’ont pas d’équivalent domestique (caséine, lactosérum, huiles hydrogénées...) et contiennent en général des additifs, afin notamment d’améliorer le goût des aliments et de camoufler les saveurs indésirables des produits finaux incorporés tels que les colorants, les émulsifiants, ou encore les édulcorants.

Le prix

Le Beyond Meat se vend 8 $ les deux boulettes, donc 4$ la galette.

«C’est très, très cher! Les ingrédients ne justifient pas un tel prix, cela en fait un produit bien plus cher que la viande. On sait bien qu’interviennent le coût de l’emballage, du transport… Et cela entretient l’idée que le végé, c’est forcément cher.» - Isabelle Huot.

L’aspect écolo

«L’un des arguments de vente est clairement au nom d’une planète menacée par la production animale. C’est à prendre avec des pincettes! Quand tu fais pousser des grains, il faut de l’engrais animal pour enrichir ta terre, sinon quoi? Tu prends des engrais chimiques! Ensuite, de la liste des ingrédients au sur-emballage, c’est très interpellant, et loin d’en faire un produit respectueux de l’environnement», explique Nicolas Mesly, journaliste et agronome.  

Le goût

«Le produit a l’apparence, la texture et le goût les plus similaires à la viande que j’ai eu l’occasion de goûter. Je suis plutôt végé et cette apparence similaire à la viande n’est pas un plus du tout. Mon chum qui est très carnivore a plus aimé que moi.» - Isabelle Huot. 

L’appellation viande

L’Union des producteurs agricoles - l’UPA - a porté plainte pour que soit retirée l’appellation «viande». Le porte-parole Claude Viel s’est confié à La Presse Canadienne : «ils n’ont pas besoin de parler de viande. Ils ont juste à enlever le mot “viande”... Ce qu’on dit, c’est que si c’est une boulette de viande, c’est de la viande. Si c’est une boulette végétale, c’est végétal», affirme M. Viel.

« Cela ne me dérange pas, le mot ″viande″, c’est assez clair que ce n’est pas un burger de viande. À l’époque, les producteurs laitiers avaient fait la même chose concernant le lait de soya ou d’amande. Pour moi, l’appellation n’est pas un problème, ce qui me dérange, c’est le pseudo message santé. Lisez les ingrédients et restez vigilants! Le mieux sera toujours de cuisiner vous-mêmes votre boulette à partir de pois ou d’haricots!» - Isabelle Huot.