DIVERTISSEMENT
15/08/2019 15:11 EDT

Des berceuses signées Charlotte Cardin et Alex Nevsky pour réconforter les enfants malades

Quatre artistes québécois participent au projet «Les berceuses» pour apaiser les petits patients de l'Hôpital pour enfants avant l'heure du dodo.

Capture d'écran/Hôpital de Montréal pour enfants
Dans cette première vidéo publiée par l'Hôpital de Montréal pour enfants, Charlotte Cardin reprend sa chanson «Faufile» tout en douceur.

Quoi de plus réconfortant, quand on est jeune et malade, que de se réfugier dans son lit et de se faire chanter une berceuse par ses parents... Mais pour de nombreux petits patients de l’Hôpital de Montréal pour enfants, ce n’est tout simplement pas possible. L’hôpital a donc confié cette importante tâche de les réconforter avant l’heure du dodo à Charlotte Cardin, Ludovick Bourgeois, Matt Holubowski et Alex Nevsky, pour les soirs où leurs parents ne peuvent pas les border.

Les quatre artistes ont généreusement accepté de retravailler une de leurs chansons et de tourner une vidéo avec un enfant de l’hôpital. 

C’est Charlotte Cardin qui lance le bal, cette semaine, avec une nouvelle version de Faufile, tout en douceur. Les autres berceuses seront lancées les mardis, au cours des trois prochaines semaines.

 

La douce et riche voix de Charlotte Cardin semble faite sur mesure pour chanter des berceuses. Et son empathie aussi, précise Renée Vézina, présidente de la Fondation de l’Hôpital de Montréal pour enfants, qui a assisté aux tournages. 

«Charlotte, elle s’est assise, et tout de suite... c’était naturel pour elle», a-t-elle confié au HuffPost Québec.

La présidente de la fondation avoue avoir été très impressionnée par la générosité et l’empathie des quatre artistes. 

«Ils devaient se mettre à la place du parent d’un enfant qu’ils ne connaissaient pas, ce n’est pas nécessairement évident, insiste Renée Vézina. Ils n’avaient pas beaucoup de temps pour créer une complicité avec l’enfant. Ce sont de jeunes artistes, et déjà, ils ont le désir de faire une différence... Je trouve ça extraordinaire.» 

L’équipe du projet Les berceuses a tourné trois des quatre vidéos avec des vrais patients de l’Hôpital de Montréal pour enfants; on peut d’ailleurs lire leur histoire sur le site de l’hôpital. Malheureusement, le quatrième patient qui devait faire partie d’une des vidéos ne se sentait pas assez bien pour participer au tournage, le matin prévu. C’est donc l’enfant d’une personne de l’équipe qui l’a remplacé, au pied levé.

Les patients de l’hôpital ont déjà entendu les berceuses. La fondation réfléchit d’ailleurs en ce moment à la confection d’un objet qui pourrait servir de support pour faire jouer les quatre chansons dans les chambres des petits patients, comme une veilleuse. Pour qu’eux aussi, ils puissent faire de beaux rêves.

À VOIR AUSSI: Le parcours impressionnant de ce jeune homme né avec des malformations