Basta : l'épicerie zéro déchet la plus invitante

Une initiative accessible (et pas désagréable du tout) pour sauver la planète.

Quand on entend commerce zéro déchet, certains pensent à une micro boutique qui offre des amandes en vrac et des champignons aux noms imprononçables. Chez Basta, la nouvelle épicerie écolo du Plateau à Montréal, «c’est tout sauf grano», fait savoir le propriétaire, Alexandre Dufresne.

Depuis l’automne dernier, est nichée entre la rue Saint-Denis et le parc Lafontaine cette épicerie lumineuse, moderne et ultra accueillante de 3000 pieds carrés où on peut faire la quasi-totalité de nos courses, en ne produisant presque aucun déchet et ne faisant pas trop grimper son empreinte carbone.

C’est qu’ici, 80% des items sont dépourvus d’emballage et sont très majoritairement québécois.

En plus des nombreux produits en vrac déjà enveloppés ou embouteillés, en petits ou très grands formats, dans des contenants consignés en verre ou en plastique réutilisable, s’ajoutent les produits frais : fruits et légumes bios, dont la plupart provient de fermes maraîchères en saison, une sélection de viandes, et des options véganes. On peut également faire le plein de produits nettoyants, aussi proposés exclusivement dans des contenants réutilisables et consignés.

Mais comment ça marche et pourquoi autant de bocaux sur les étagères? Basta reçoit les aliments en vrac, les emballe dans des contenants réutilisables, puis les étiquette. Le client paie pour le contenu, mais également les contenants en consigne qu’il est invité à rapporter lors de sa prochaine visite. Ainsi, pas de perte pour personne et surtout aucun déchet.

Vous avez oublié vos sacs et vos contenants cette fois-ci? L’épicerie s’engage à vous en prêter généreusement et se fie sur la bonne volonté de sa clientèle pour les rapporter et ainsi honorer sa mission écolo.

Pas envie de sortir? Basta livre en vélo électrique, mais que pour les résidents du Plateau Mont-Royal.

«Nous voulons faciliter et accélérer le mouvement zéro déchet, en appliquant le développement durable et la responsabilité sociale en épicerie, explique le propriétaire. Aussi, on souhaite que la clientèle ait du fun et découvre de nouveaux produits dans un espace convivial et actuel.»

10 adresses zéro déchet à Montréal