POLITIQUE
16/10/2019 14:58 EDT

Barack Obama appuie Justin Trudeau et appelle les Canadiens à le réélire

L'ancien président américain a qualifié le chef libéral de «dirigeant efficace et travaillant».

Paul Chiasson/La Presse canadienne
Justin Trudeau et Barack Obama à Ottawa en 2016.

L’ancien président des États-Unis, Barack Obama, a offert son appui à Justin Trudeau et aux libéraux et a appelé les Canadiens à le réélire.

Obama a fait cette annonce sur Twitter mercredi, qualifiant Trudeau de «dirigeant efficace et travaillant».

«En tant que président, j’ai été fier de travailler avec Justin Trudeau. C’est un chef d’État efficace et travaillant qui s’attaque à de grands problèmes comme les changements climatiques. Le monde a en ce moment besoin de son leadership progressiste et j’espère que nos voisins du nord l’appuieront pour un autre mandat», a-t-il écrit dans son tweet.

Obama a été président des États-Unis de 2009 à janvier 2017. Le Canada a été la première nation qu’Obama a visitée en tant que président en février 2009, et les sondages montrent qu’il demeure populaire ici.

Obama a invité Trudeau à un dîner d’État à la Maison-Blanche en 2016, une première en 19 ans pour un premier ministre canadien.

En juin 2016, vers la fin de sa présidence, Obama a livré un discours à la Chambre des communes. Trudeau l’a introduit ce jour-là avec une blague sur leur «bromance» naissante.

Même si la Chambre était remplie de députés de tous les partis, Obama a profité de l’occasion pour louer la «nouvelle énergie et l’espoir» que Trudeau avait apportés au Canada et aux pays de «l’alliance».

Il avait également salué les efforts du gouvernement libéral pour accueillir les réfugiés syriens fuyant la persécution et la violence.

«Nous avons vu votre premier ministre souhaiter la bienvenue aux nouveaux arrivants à l’aéroport, tendre la main et dire: “Vous êtes en sécurité chez vous, maintenant”», avait-il déclaré à l’époque.

En rappel: Obama et Trudeau soupent ensemble à Montréal

 

Obama a également évoqué ce jour-là le passage d’un flambeau.

«Mon mandat actuel touche à sa fin, mais je sais que le Canada - et le monde entier - bénéficiera de votre leadership pour les années à venir», avait-il mentionné devant les députés des Communes.

Depuis qu’il a quitté la Maison-Blanche, Obama s’est rendu plusieurs fois au Canada pour tenir des conférences dans des villes canadiennes, notamment à Toronto, Montréal et Calgary.

Trudeau a rencontré à quelques reprises son ancien homologue américain pour un souper privé ou pour prendre une bière.

Les Canadiens se rendront aux urnes le 21 octobre, mais on estime à 4,7 millions le nombre de Canadiens ayant déjà voté par anticipation au cours du week-end.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost Canada a été traduit de l’anglais.