Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Baisse d'auditoire pour le «Bye Bye» et les émissions du 31 décembre

Il faut dire que la barre était très haute...

Les émissions du 31 décembre diffusées sur les ondes de Radio-Canada ont presque toutes enregistré une baisse d’auditoire par rapport à l’an dernier.

Il faut dire que le Bye Bye 2018 était non seulement devenu l’édition la plus regardée de tous les temps, mais l’édition soufflant les 50 bougies de la toujours populaire revue de fin d’année avait également réussi à battre le record d’auditoire du fameux épisode de La petite vie diffusée le 20 mars 1995 pour devenir l’émission la plus regardée de tous les temps au Québec.

Selon les données préliminaires recueillies par Numéris, le Bye Bye 2019 a été vu par 2 956 000 téléspectateurs, comparativement à 3 349 000 fidèles l’année précédente.

Le Bye Bye 2019 a néanmoins enregistré une hausse de 1% au niveau des parts de marché, passant de 87 à 88 pour cent.

En direct de l’univers: Spéciale du jour de l’An a également enregistré une légère baisse au niveau des cotes d’écoute (passant de 1 297 000 à 1 256 000 téléspectateurs), tout comme Infoman (passant de 1 989 000 à 1 960 000 téléspectateurs). Le bilan de Jean-René Dufort et de ses collaborateurs a néanmoins enregistré une hausse notable de 7 pour cent au niveau des parts de marché pour s’établir à 68 pour cent.

Le grand gagnant de la soirée fut À l’année prochaine, qui a attiré 1 336 000 téléspectateurs, soit 154 000 de plus que l’an dernier, en plus de voir sa part de marché passer de 44 à 48 pour cent.

À voir également:

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.