DIVERTISSEMENT
10/01/2020 07:49 EST

Arnaud Soly adresse une lettre criante de vérité à sa fille Romane

«Je ne veux pas te mettre de pression, mais...»

Facebook/Arnaud Soly

Arnaud Soly a partagé une superbe lettre adressée à sa fille Romane, âgée de 2 mois, ce jeudi 9 janvier, dans le cadre de l’émission Véronique et les Fantastiques, diffusée sur les ondes de Rouge.

Avant d’entamer la lecture de ladite lettre, l’humoriste a expliqué qu’il était plus du genre à prendre des résolutions pour la nouvelle année qu’à dresser un bilan de celle qui vient de se terminer, lui qui essaie toujours de regarder vers l’avenir. C’est ainsi que lui est venue l’idée «d’imposer» des résolutions à sa fille.

«Sans vouloir te mettre trop de pression, tu as passé l’entièreté des années 2010 à pleurer, dormir et chier, alors je compte sur toi pour te prendre en main durant les années 2020», a-t-il lancé d’emblée dans le ton qu’on lui connaît.

«Je ne veux pas te mettre trop de pression, mais ça va aller très, très vite. Tu vas entrer à l’école, devoir t’adapter, te faire respecter, trouver des amis, mais rester indépendante, exceller à l’école sans non plus passer pour un petit Joe Connaissant. Tu vas devoir être différente tout en te conformant un minimum pour ne pas trop déranger, être belle à ta façon tout en respectant les codes de beauté véhiculés par notre société. Tu vas devoir te faire plaisir sans décevoir les autres, et faire plaisir aux autres sans te décevoir. Je le répète, je ne veux pas te mettre de pression, mais ça va aller très vite.»

Arnaud Soly poursuit en expliquant à sa progéniture que sa vie amoureuse ne sera pas plus simple, elle qui sera libre d’aimer qui elle veut, dans le nombre et le genre qui lui convient, tout en la prévenant - et la rassurant - au sujet des peines d’amour auxquelles elle sera inévitablement confrontée.

«Je ne veux pas sonner alarmiste, mais ce n’est pas toujours facile la vie, poursuit-il. Tu vas devoir te préparer à vivre dans un monde chaotique. Je ne veux pas te stresser, mais ça fait une semaine que la décennie est commencée et l’Amérique et l’Iran menacent de tout faire sauter, l’Australie brûle et les gars ont perdu à La Fureur. Ça va mal.»

«On va avoir besoin de toi. En fait, on va avoir besoin de vous, des jeunes. [...] Et ça va prendre bien plus qu’un rejet des pailles en plastique pour sauver la planète, parce que ça passe trop vite. Et franchement, tu feras bien ce que tu veux, Romane, parce que peu importe ce qui arrive, tu sais que papa sera toujours fier de toi.»

Arnaud Soly a également expliqué que, même s’il avait déjà peur du moment où il allait devoir laisser sa fille aller, il désirait lui donner le plus de latitude possible en grandissant afin qu’elle trouve ses propres repères dans une réalité qui n’est pas toujours facile à suivre.

«Cette idée-là me terrorise, mais en même temps c’est beau, parce qu’elle va s’émanciper, et elle va devenir quelqu’un qui va m’apprendre des choses aussi», conclut-il.

Cliquez ici pour entendre la lettre dans sa totalité.

À voir également: