NOUVELLES
10/06/2019 15:16 EDT

Un adolescent saoudien, arrêté à l'âge de 13 ans, risque la peine de mort

L'Arabie Saoudite l'accuse d'avoir joint un «groupe terroriste» après qu'il eut pris part à des manifestations.

Murad Sezer / Reuters

DUBAÏ, Émirats arabes unis — Selon Amnistie internationale, un adolescent saoudien, arrêté à l’âge de 13 ans, pourrait être condamné à mort pour avoir pris part à des manifestations d’une minorité chiite réclamant de plus grands droits.

Murtaja Qureiris, qui a maintenant 18 ans, subit un procès pour des infractions impliquant la participation à des manifestations alors qu’il n’avait que 10 ans, notamment un rassemblement qui a eu lieu lors des funérailles de son grand frère, tué alors qu’il manifestait.

Les procureurs saoudiens ont demandé la peine capitale pour Murtaja Qureiris en 2018, mais les détails de son histoire ont été révélés après que CNN eut signalé qu’il était sur le point d’être notamment accusé d’avoir joint un «groupe terroriste».

L’Arabie saoudite a intensifié sa répression contre les critiques.

En avril, le pays a procédé à l’exécution de masse de 37 hommes, incluant, selon Amnistie internationale, un jeune homme chiite arrêté à 16 ans.

Also on HuffPost