NOUVELLES
29/09/2020 13:50 EDT

COVID-19: l'arrivée prochaine d'une application de traçage est confirmée

Le gouvernement Legault abandonne l'idée d'une application québécoise, pour le moment.

smartboy10 via Getty Images

Après bien des questionnements et un débat en commission parlementaire, Québec a finalement choisi d’aller de l’avant avec l’utilisation d’une application de traçage dans sa lutte contre la COVID-19.

Le premier ministre François Legault et le ministre de la Santé Christian Dubé ont confirmé la chose en conférence de presse mardi. «On est dans les derniers jours pour avoir une préparation technique pour être capable de se connecter avec le fédéral, a indiqué M. Dubé, mais la réponse simple est que, oui, on va avoir une application.»

Le ministre de la Santé a souligné qu’il croyait maintenant pouvoir rencontrer les conditions émises pour l’adoption d’une telle application, soit l’acceptation du public et l’accord de l’opposition. Il a ainsi indiqué que des discussions en ce sens auraient lieu dans les prochains jours.

Une app québécoise? Pas maintenant...

Si l’idée de développer une application québécoise avait été évoquée dans le passé, elle a maintenant été mise de côté, pour le moment du moins. «Lorsqu’on a pris tous les facteurs en considération, notamment le temps de développement qu’une firme québécoise aurait dû avoir pour être prête, je pense qu’on a pris la bonne décision d’aller avec l’application qui est déjà prête», a expliqué M. Dubé.

De son côté, M. Legault a souligné que l’application actuelle était «relativement simple», mais que le futur était prometteur pour les entreprises québécoises qui oeuvrent dans le domaine de l’intelligence artificielle.

«Moi j’ai l’impression que dans les prochains mois, les prochaines années, il va y avoir des applications qui vont beaucoup plus utiliser l’intelligence artificielle, a précisé le premier ministre. Je suis content de voir qu’il y a des entreprises au Québec qui continuent à travailler sur des applications qui utilisent beaucoup plus l’intelligence artificielle.»

Ces détails ont été annoncés alors que le gouvernement tenait une conférence de presse afin de notamment défendre certains choix dans les restrictions à venir dans les zones rouges, conférence dans la quelle M. Legault a réitéré l’importance de rejoindre les jeunes pour stopper la propagation de la COVID-19.