NOUVELLES
02/11/2019 09:20 EDT

L'application chinoise TikTok inquiète aux États-Unis

La censure et la collecte de données seraient au coeur d'une enquête de sécurité nationale.

China Stringer Network / Reuters
Après avoir acquis Musical.ly, ByteDance, établi à Pékin, a fusionné avec TikTok.

Plusieurs médias écrits rapportent que Washington a lancé un examen de sécurité nationale pour l’application chinoise TikTok, très populaire auprès de millions d’adolescents et de jeunes adultes américains.

Des articles de Reuters et du New York Times, notamment, rapportent que le Comité sur les investissements étrangers aux États-Unis a ouvert une enquête sur l’acquisition, par le propriétaire de TikTok, ByteDance, en 2017, d’une application précédente, Musical.ly.

Plusieurs sénateurs ont récemment fait part de leurs préoccupations concernant la censure et la collecte de données exercées sur l’application vidéo TikTok.

Le département américain du Trésor, auquel est rattaché le Comité sur les investissements étrangers, a indiqué que la loi ne lui permettait pas de commenter des dossiers spécifiques. TikTok, de son côté, a déclaré ne pas pouvoir commenter les processus réglementaires en cours.

Après avoir acquis Musical.ly, ByteDance, établi à Pékin, a fusionné avec TikTok. Musical.ly, populaire aux États-Unis et en Europe, avait ses bureaux à Shanghai et en Californie.

Censure du contenu?

Le sénateur républicain Marco Rubio a envoyé le mois dernier une lettre au département du Trésor réclamant une enquête du Comité sur les investissements étrangers de l’acquisition de Musical.ly. Selon le sénateur de Floride, il existe «de plus en plus de preuves» que TikTok censure un contenu qui n’est pas aligné avec le gouvernement chinois. Dans sa lettre, il demande notamment pourquoi l’application de vidéos contenait si peu d’images des récentes manifestations à Hong Kong.

Le sénateur républicain Tom Cotton et son collègue démocrate Chuck Schumer ont demandé plus tard aux services secrets américains d’évaluer les risques pour la sécurité nationale de TikTok et d’autres plates-formes de contenu appartenant à des Chinois aux États-Unis. Ils rappellent que TikTok stocke les données des utilisateurs américains aux États-Unis, mais elle doit aussi se conformer à la loi chinoise sur la fourniture d’informations à Pékin. De telles accusations ont également été portées contre d’autres entreprises chinoises, notamment le géant des technologies Huawei.

Les sénateurs ont également déclaré que TikTok était une cible potentielle pour des campagnes d’ingérence étrangère semblables aux tentatives de la Russie de saper l’élection américaine de 2016, sur Facebook.

TikTok soutient que ses données ne sont pas soumises à la loi chinoise et qu’elle ne supprime pas de contenu sur la base de «sensibilités liées à la Chine».

Sur cette application, les gens partagent de courtes vidéos, souvent mises en musique. Ils synchronisent leurs lèvres et dansent sur des chansons, font des coups pendables et partagent d’autres moments de leur vie.