POLITIQUE
24/03/2020 13:14 EDT | Actualisé 24/03/2020 15:27 EDT

COVID-19: les chèques d’assurance-emploi arriveront dans deux semaines

Le nombre de cas passe le cap du millier au Québec.

Jacques Boissinot/PC
Horacio Arruda et François Legault lors de la conférence de presse du lundi 23 mars

Le premier ministre québécois François Legault a profité de sa conférence de presse quotidienne pour se faire rassurant auprès de la population, notamment auprès des entrepreneurs et des citoyens ayant perdu leur emploi. 

Ainsi, les chèques d’assurance-emploi devraient être disponibles le 6 avril, selon l’information reçue de Justin Trudeau, a-t-il indiqué.

Il s’est aussi adressé aux entrepreneurs: «Je comprends votre frustration», a-t-il dit, indiquant que le gouvernement avait reçu beaucoup d’appels depuis l’annonce de lundi et qu’il comprenait qu’il s’agissait de mesures difficiles.

«C’est normal d’être stressé, on va s’occuper de ces problèmes-là autant que possible au cours des prochaines semaines, mais la priorité est d’éviter la contagion», a indiqué le premier ministre en s’adressant à la population.

«C’est temporaire», a-t-il rappelé.

Plus on agira avec force, a ajouté le premier ministre, plus on pourra émerger rapidement de la situation. 

«On a pris des mesures fortes, des mesures rapides, justement pour essayer que ça dure le moins longtemps possible», a dit M. Legault.

Plus de 1000 cas

Il y a maintenant 1013 cas de COVID-19 au Québec, a annoncé M. Legault, une hausse de 385 par rapport à la veille. 67 personnes sont hospitalisées (+22) et 31 se retrouvent aux soins intensifs (+11).

Le bilan est toujours à quatre décès. 2500 personnes attendent un résultat de test au cours des prochains jours et 12 000 personnes ont reçu des résultats négatifs depuis le début de la crise.

Toutes les régions du Québec sont maintenant touchées par la COVID-19.

La seule qui avait été épargnée jusqu’à aujourd’hui, la Côte-Nord, a maintenant un cas confirmé, selon le bilan de Québec.

Plus de 40 % des cas confirmés sont des résidants de Montréal (439 personnes). La deuxième région la plus touchée est l’Estrie avec 130 personnes atteintes de la COVID-19. La Montérégie suit de près avec 125 cas.

Transport

L’argent comptant n’est désormais plus accepté dans le réseau des transports en commun de la ville de Montréal. Cela inclut les machines distributrices automatiques de titres.

Le transport collectif n’est toutefois pas gratuit et les passagers doivent avoir un titre valide, rappelle mardi la Société de transport de Montréal (STM).

Justice

En Cour d’appel, les délais en matière civile ont été suspendus pour une période supplémentaire de 10 jours, soit jusqu’au 29 mars - mais pas en matière criminelle.

Cela veut dire que sont suspendus, par exemple, le délai du dépôt des déclarations d’appel ou des requêtes pour permission d’en appeler d’un jugement.

Pour les matières urgentes telles que les ordonnances de soins et les enlèvements d’enfants, les citoyens sont invités à communiquer avec les greffes de la Cour d’appel pour s’assurer que ces dossiers continuent à cheminer malgré la suspension des délais de procédure civile.

Clinique à la Place des Arts (Montréal)

Une clinique de dépistage pour la COVID-19 sans rendez-vous a ouvert lundi sur l’esplanade extérieure de la Place des arts, au centre-ville de Montréal. Les gens doivent toutefois présenter des symptômes de la maladie pour se faire tester - les principaux sont la fièvre, la toux et les difficultés respiratoires.

Lors de la première journée, lundi, 3658 personnes s’y sont présentées. Sur celles-ci, 1486 ont été renvoyées chez elles car elles ne répondaient pas aux critères et 2172 prélèvements ont été effectués.

Services et commerces essentiels

Lundi, le premier ministre Legault a ordonné la fermeture de tous les commerces non essentiels jusqu’au 13 avril. Les magasins d’alimentation, les pharmacies et les Sociétés des alcools (SAQ) seront toutefois ouverts.

 Avec La Presse canadienne.