Tout savoir sur Pitou et Minou pendant la pandémie de COVID-19

Comment décontamine-t-on le pelage de notre animal? Faut-il laver les pattes de Pitou en rentrant à la maison?

Le Québec compte plus de 3 millions de chiens et de chats, et ces animaux sont présents dans la moitié des ménages. Avec la pandémie de COVID-19, de nombreuses questions se posent concernant nos amis poilus.

Minou peut-il me transmettre la COVID-19? Quand dois-je aller à l’urgence vétérinaire s’il semble malade? Faut-il laver les pattes de Pitou en rentrant à la maison? Entretien avec Dre Caroline de Jaham, dermatologue vétérinaire et PDG des trois Centres vétérinaires DMV.

Mon animal peut-il me transmettre la COVID-19?

«Aucune transmission du virus SARS-CoV-2 de l’animal domestique, de ferme ou de compagnie à l’humain n’a été décrite à ce jour. Rien n’indique que les animaux joueraient un rôle dans la propagation de la COVID-19. À l’heure actuelle, les données indiquant que des animaux domestiques peuvent être infectés par le SARS-CoV-2 sont limitées. Celles qui sont disponibles suggèrent la possibilité de rares cas de transmission de l’humain vers certains animaux. Le risque de transmission du virus par un animal infecté à l’humain ou aux autres animaux est actuellement considéré comme faible.»

À l’inverse l’homme peut-il le transmettre à son animal?

«Une étude récente, publiée en avril, démontre que oui l’homme peut contaminer son animal de compagnie. On a testé 21 animaux domestiques, 9 chats et 12 chiens, vivant en contact étroit avec leurs propriétaires (appartenant à une communauté vétérinaire de 20 étudiants) dans laquelle deux étudiants ont testé positifs pour COVID-19 et plusieurs autres ont montré consécutivement des signes cliniques des signes (fièvre, toux, anosmie, etc.) compatibles avec l’infection par COVID-19.»

Quand dois-je aller à l’urgence vétérinaire s’il semble malade?

«Appelez-nous avant tout! On fera une consultation à distance. Les animaux tout comme les humains peuvent souffrir de petits maux. Si l’animal vomit, on applique le 6h - 12h. On retire tout, eau et nourriture, pendant 6 heures. Après ce laps de temps, si l’animal va mieux, on rétablit l’eau. Après 12 heures, s’il est stable, on lui donne un repas léger, du riz bouilli avec un peu de poulet bouilli, sans gras. D’autres petits maux, tels que coupures ou légères blessures, peuvent se soigner avec de la glace et du repos. On va vous guider. S’il faut vous rendre aux urgences vétérinaires, sachez que l’on prend l’animal dès l’entrée, on vous demande d’attendre dans votre voiture. On désinfecte l’animal. Tout un protocole a été mis en place.»

Comment décontamine-t-on le pelage de notre animal?

«Surtout JAMAIS de Purell ni d’alcool! Nous, nous utilisons un produit anti-viral professionnel. À la maison, prenez de la javel et de l’eau. Le ratio, c’est une dose de javel pour 20 d’eau. À l’aide d’un linge imbibé et bien essoré, en évitant yeux et museau, on nettoie doucement le pelage de notre animal.»

Faut-il nettoyer les pattes de Pitou en rentrant de la promenade?

«Un animal peut agir comme vecteur, c’est à dire qu’un animal exposé au virus peut être considéré comme une surface potentiellement contaminée. Oui, on nettoie les pattes et le pelage comme dit précédemment. On évite de faire caresser notre animal par des passants. On garde son chat à l’intérieur.»

Quels sont les symptômes constatés chez les animaux atteints de la COVID?

«Les mêmes que pour l’humain. Des symptômes respiratoires, vomissements, fièvre... Mais c’est une maladie très peu sévère chez les animaux. Il a été démontré que les chats sont plus sensibles à l’infection que les chiens, mais nos animaux de compagnie sont plus en sécurité que nous.»

Peut-on faire tester son animal si on a un doute?

«Oui, mais priorité aux humains (c’est le même test), donc il faut demander l’autorisation à la Santé publique. S’il est positif, il faudra le déclarer.»