30/08/2019 15:28 EDT | Actualisé 04/09/2019 13:44 EDT

14 anecdotes surprenantes à propos des élections fédérales canadiennes

L’élection fédérale de 2019 approche à grands pas et suscite de plus en plus d’intérêt. Pourquoi ne pas en profiter pour mieux connaître l’histoire politique canadienne? Présentée en partenariat avec Élections Canada, cette liste de 14 faits intéressants ne manquera d’impressionner vos collègues sur l’heure du midi.

Vote à bulletin secret

C’est en 1874 qu’a été tenue la première élection fédérale à bulletin secret.

Âge minimum

L’âge minimum pour voter a été réduit de 21 à 18 ans le 26 juin 1970.

Électeurs admissibles

Au moment de la Confédération, en 1867, le droit de vote était limité aux hommes de plus de 21 ans qui possédaient une propriété, soit environ 11% de la population. Maintenant, les règles sont différentes. Vous devez être citoyen canadien et être âgé de 18 ans ou plus pour avoir le droit de voter. Ceci représente environ 75 % de la population.

Jour du scrutin

Depuis 1929, la Loi électorale du Canada stipule que le scrutin doit avoir lieu un lundi, à moins que la date prévue ne soit un jour férié provincial ou fédéral.

Vladone via Getty Images

Commission électorale

Le Bureau du directeur général des élections (maintenant Élections Canada) a été créé en 1920. Il s’agit de l’une des plus anciennes commissions électorales indépendantes au monde.

Nombre de bulletins de vote

À l’occasion de la prochaine élection fédérale, Élections Canada fera imprimer près de 37 millions de bulletins de vote.

Urnes électorales

Lorsque le Parlement a introduit le vote à bulletin secret en 1874, les urnes étaient faites de bois et munies d’une serrure. Ces urnes de bois ont été remplacées par des urnes de métal. Entre 1988 et 1992, les urnes réutilisables ont été graduellement remplacées par des urnes de carton recyclable. Il n’est donc plus nécessaire de les entreposer entre chaque élection.

Élections Canada

Préposés au scrutin

Plus de 300 000 préposés au scrutin seront embauchés à travers le Canada pour contribuer au bon déroulement de l’élection fédérale de 2019.

Taux de participation

Le taux de participation le plus élevé à une élection fédérale a été enregistré en 1958, lorsque 79,4 % des électeurs inscrits ont exprimé leur vote. Le taux de participation le plus bas a été enregistré cinquante ans plus tard, en octobre 2008, lorsque 58,8 % des électeurs inscrits ont voté. Cliquez ici pour voir l’évolution du taux de participation depuis 1867.

Façons de voter

Il y a plusieurs façons de voter. Vous pouvez voter le jour de l’élection; les jours de vote par anticipation (tenus les vendredi, samedi, dimanche et lundi, une semaine avant le jour de l’élection); en personne à n’importe quel bureau d’Élections Canada, partout au pays; ou par la poste.

bukharova via Getty Images

Façons de rejoindre les électeurs

Élections Canada déploie beaucoup d’efforts pour rejoindre les électeurs. Par exemple, les coordonnateurs de bulletins spéciaux visitent des phares de la Colombie-Britannique par hélicoptère pour livrer des trousses de bulletins spéciaux. Il en va de même pour certaines communautés éloignées de Terre-Neuve. Dans certaines circonscriptions, les agents électoraux érigent des bureaux de vote itinérants dans différents centres, dont les établissements de soins de longue durée et les hôpitaux, afin de permettre aux électeurs qui y séjournent de voter.

D’un extrême à l’autre 

En 2015, la plus petite circonscription était celle de Toronto-Centre. Avec sa superficie de 6 km2, Toronto-Centre pourrait être contenue près de 348 865 fois dans les 2 093 190 km2 de la circonscription du Nunavut!

Le fossé des générations

Le plus jeune député jamais élu est Pierre-Luc Dusseault, âgé de 19 ans à l’élection fédérale de 2011 et assermenté deux jours après son 20e anniversaire. Réélu en 2015, Dusseault demeure le plus jeune député à avoir siégé à la Chambre des communes.

David Tilson est le doyen des députés élus en 2015, puisqu’il était âgé de 74 ans et 11 mois lorsqu’il a remporté sa circonscription. Cependant, William Anderson Black conserve son record de député élu le plus tardivement. Il était âgé de 76 ans lors de sa première victoire et a été réélu à 83 ans.

La campagne la plus longue et la plus courte

La plus longue campagne électorale s’est déroulée durant les 78 jours (11 semaines) précédant l’élection fédérale du 19 octobre 2015. En revanche, la campagne électorale de 1874 n’a duré que 20 jours, ce qui en fait la plus courte de l’histoire canadienne. En vertu des changements apportés à la loi en janvier 2019, les campagnes électorales fédérales doivent durer entre 36 et 50 jours.


Trouvez l’information officielle dont vous avez besoin pour vous inscrire et voter sur le site d’
Élections Canada.