POLITIQUE
28/11/2019 11:28 EST | Actualisé 28/11/2019 11:49 EST

Andrew Scheer fait fi des critiques et reste en poste

«Ce n’est pas le temps pour les chicanes internes. On doit rester concentrer sur la tâche.»

Adrian Wyld/La Presse canadienne
Andrew Scheer fait face à une vague de contestation de membres de son parti qui remettent en question son leadership.

MONTRÉAL — Le chef du Parti conservateur, Andrew Scheer, a confirmé qu’il demeurait à la tête du parti, jeudi matin, lors d’un point de presse à Ottawa.

Le député de Regina—Qu’Appelle a indiqué qu’il restait puisqu’il a été élu pour défendre les droits des Canadiens. Il a toutefois mentionné qu’il rencontrera ses députés pour savoir ce qui peut être amélioré.

En réponse à une question en français, M. Scheer a affirmé qu’il avait l’appui de son équipe et de son caucus. 

«C’est à nous de montrer aux Canadiens que notre parti peut garder ce pays uni et fort. Ce n’est pas le temps pour les chicanes internes. On doit rester concentré sur la tâche», a-t-il déclaré. 

 À voir: Scheer dit qu’il a l’appui de millions de Canadiens


Scheer fait face à une vague de critiques au sein de son parti depuis la défaite aux élections d’octobre dernier. Le sénateur Jean-Guy Dagenais a d’ailleurs quitté le caucus conservateur pour siéger avec le Groupe des sénateurs canadiens (GSC) en raison de sa déception à la suite des élections.

M. Scheer répète que son sort sera décidé par les militants, au congrès d’avril, et pas avant.

Le chef conservateur a annoncé qu’Alain Rayes allait demeurer son lieutenant du Québec bien que ce dernier n’était pas présent au point de presse. M. Scheer dit avoir encore entièrement confiance en lui, malgré les résultats désastreux au Québec où les conservateurs ont perdu deux députés et n’ont fait aucun des gains qu’ils espéraient.

«Alain a travaillé très, très fort et a trouvé des candidats extraordinaires», a argué M. Scheer. Aucun de ces candidats «extraordinaires» n’a gagné aux élections du 21 octobre dernier. L’équipe conservatrice a même perdu deux des 12 députés québécois sortants.

Andrew Scheer a également nommé la députée Leona Alleslev comme chef adjointe du parti. Cette dernière est passée des libéraux aux conservateurs en septembre 2018.

Mme Alleslev remplace Lisa Raitt qui a perdu son siège le 21 octobre. M. Scheer estime qu’elle représente l’électeur que son parti cherche à attirer: un Ontarien qui a déjà été un libéral.

- Avec des informations de La Presse canadienne

À voir également: