NOUVELLES
06/07/2020 13:36 EDT | Actualisé 06/07/2020 13:52 EDT

Amendes, heures restreintes et fermetures: Dubé sert une mise en garde aux bars

«Il n’est pas question qu’une minorité de délinquants mette à risque la santé des Québécois ou la relance du Québec», a martelé le ministre de la Santé.

La Presse canadienne
Le nouveau ministre de la Santé Christian Dubé a servi une mise en garde aux Québécois qui ont abandonné les mesures de distanciation physique et le port du masque, lundi.

Le nouveau ministre de la Santé Christian Dubé a servi une sévère mise en garde aux propriétaires de bars et d’autres lieux de rassemblement, lundi.

«Vous avez la responsabilité de faire respecter les consignes de la santé publique», a affirmé le ministre, à la suite de dérapages dans certains établissements de la province au cours de la fin de semaine.

Il a dit vouloir éviter une situation comme celle aux États-Unis, où des éclosions de COVID-19 ont été associées à la réouverture des bars et des plages.

M. Dubé a affirmé que son ministère était en consultation avec la Régie des alcools, des courses et des jeux, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité au travail, la Sécurité publique et la Santé publique pour déterminer quelles mesures doivent être mises en place pour éviter de nouveaux comportements dangereux le week-end prochain.

«Je veux donc rassurer la population que nous allons suivre la population de très près et faire des ajustements importants pour que les situations que nous avons vues dans les derniers jours ne se reproduisent plus», a-t-il promis.

M. Dubé a admis que certaines consignes données aux établissements lors du déconfinement étaient «un petit peu floues». Par exemple, à l’heure actuelle, rien n’oblige les tenanciers de bars à limiter l’achalandage à 50 personnes, puisque le nombre de clients permis est proportionnel à la capacité d’accueil inscrite au permis.

Il dit réfléchir à plusieurs mesures possibles, comme de limiter le nombre de personnes admises par établissement ou de restreindre les heures d’ouverture. Il n’exclut pas que des amendes soient remises aux clients et aux propriétaires qui ne font pas respecter les mesures sanitaires dans leur établissement.

«Les fautifs devront être sanctionnés et nous n’hésiterons pas à fermer les établissements au besoin», a martelé M. Dubé. «Nous ne laisserons pas passer une autre fin de semaine de la sorte.»

Voyez la conférence de presse ci-dessous:

Le directeur national de santé publique du Québec, Horacio Arruda, et le ministre de la Santé ont tous deux dit qu’ils n’hésiteraient pas à reconfiner les bars s’ils deviennent des foyers importants d’éclosion.

«Il n’est pas question qu’une minorité de délinquants mette à risque la santé des Québécois ou la relance du Québec», a affirmé M. Dubé.

Le gouvernement devrait annoncer d’ici jeudi quelles mesures seront ajoutées pour mieux faire respecter la distanciation physique dans les lieux de rassemblement, a affirmé le ministre de la Santé.

Bilan du jour

Le coronavirus a fait trois nouvelles victimes au Québec au cours des 24 dernières heures, a-t-on annoncé lundi.

Le bilan s’établit donc maintenant à 5577 morts.

On recensait 74 nouveaux cas, pour un total de 55 937 personnes infectées.

Avec La Presse canadienne

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!