NOUVELLES
25/08/2020 14:25 EDT

L’«Almanach des fermiers» annonce ses prévisions météo pour l’hiver 2021

Il prédit «des conditions froides et enneigées dans le nord; ce sera sec à l’ouest et le tout sera un peu fou entre les deux.»

THE CANADIAN PRESS IMAGES/Graham Hughes
photo d'archive prise à Montréal, le 14 janvier 2018.

Attachez votre tuque: il semble que l’hiver 2020-2021 s’annonce particulièrement enneigé, du moins si l’on se fie aux prévisions météo de l’«Almanach des fermiers canadiens», publiées ce lundi.

Surnommé «l’hiver du grand écart» par la publication bicentenaire, la saison froide serait caractérisée par des conditions très variables d’un bout à l’autre du pays.

L’Almanach prédit «des conditions froides et enneigées dans le nord; ce sera sec à l’ouest et le tout sera un peu fou entre les deux.»

«En se basant sur notre formule météo éprouvée, les prévisions pour l’hiver à venir sont très différentes de celles de l’année dernière; assez divisées avec quelques vagues de froid très intenses et des chutes de neige», affirme Peter Geiger dans la publication.

Au Québec et dans le centre de l’Ontario, le mercure devrait demeurer autour des normales de saison.

Cette saison pourrait toutefois faire le bonheur des adeptes de sports d’hiver, puisqu’on prévoit des conditions plus enneigées qu’à la normale dans l’ouest du Québec et l’Ontario.

Préparer les gens à l’inattendu est plus important que jamais.Peter Geiger, Almanach des fermiers canadiens

L’ouest de l’Ontario, le Manitoba, la Saskatchewan, l’Alberta et l’est de la Colombie-Britannique devront faire face à des températures hivernales beaucoup plus mordantes que la normale.

Dans les provinces maritimes, l’Almanach s’attend à des températures «anormalement douces».

La publication signale d’ailleurs que la deuxième semaine de janvier pourrait amener une importante tempête de neige dans ces deux provinces, et la deuxième semaine de février d’éventuels blizzards dans les Maritimes.

Dame Nature est effectivement plutôt imprévisible, mais une chose est sûre: il semble qu’on utilisera beaucoup nos pelles et nos habits de neige cet hiver.